Jean-Baptiste

Jean-Baptiste

« Tu marcheras devant pour conduire nos pas au chemin de la paix. » Luc 1,79

 

Il fallait bien à Jésus un cousin un peu décalé et excentrique, préférant les sauterelles au mets délicats, les peaux de bêtes aux habits de soirée. Il fallait bien à la Parole pour abaisser montagnes et collines, un prophète tout-terrain, ayant fait du désert sa demeure et du Jourdain l’eau de son baptême. Il fallait bien, entre l’ancienne alliance et la nouvelle, une voix qui crie : “Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.”