Jean-Baptiste

« Tu marcheras devant pour conduire nos pas au chemin de la paix. » Luc 1,79

Le cantique de Zacharie

Luc 1, 67-80

Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens : salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs, amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte, serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que, délivrés de la main des ennemis, nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours.
Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. » L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

Méditation

précédente suivante

Une ère nouvelle

Quand parfois la nuit s’est faite lourde d’angoisse, quand la douleur s’est réveillée, quand au creux de l’insomnie, à l’heure où tout semble figé, nous avons été tentés de désespérer, voici un rai de lumière, voici un peu d’air frais. Voici le cantique que moines, moniales, religieux et religieuses du monde entier chantent tous les jours, inlassablement, au petit matin. Le cantique de Zacharie salue le jour nouveau, comme la naissance de Jean-Baptiste annonce une ère nouvelle. Une parole, un chant de louange, surgit : une espérance est possible. « Astre d’en haut venu nous visiter », tu n’es plus seul. Dans sa sagesse, Zacharie loue Celui qui vient d’en haut, qui n’est pas enfermé dans nos peurs, nos projections, nos déductions. Il bénit Celui qui vient de lui-même rendre visite, qui n’attend pas notre réponse, pas même notre appel, qui nous précède.
Il célèbre Celui qui nous aime le premier. Et cet amour est concret, il est la force qui nous sauve. Alors, toi aussi tu peux reprendre chaque matin ces quelques mots de Zacharie. Toi aussi tu peux les faire tiens, faisant ainsi « mémoire de son Alliance sainte ». Ensemble, qui que nous soyons, nous formons une chaîne invisible, nous célébrons la mémoire du futur. Nous parlons à Celui qui conduit nos pas au chemin de la paix. Son amour nous précède. « Et si ton cœur venait à te condamner, Dieu est plus grand que ton cœur. » *.

* 1 Jn 3, 20
Méditation enregistrée dans les studios de Radio RCF Bruxelles.


Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

69 commentaires

Dans une angoissante nuit d'insomnie et alors que j'avais bcp de retard dans l'écoute des méditations, le Seigneur m'a guidée sur le Cantique de Zacharie ! Comme tu entends Seigneur notre détresse et combien tu nous aimes. Je te rends grâce de m'avoir conduite sur le chemin de la méditation de soeur Marie Monnet. UDP

Par Pauline Truno 15 novembre 2016 à 0 h 23 Répondre à ce commentaire

Quel beau cantique a entonné Zacharie après avoir douté de la parole de dieu qui lui a fermé la bouche pendant toute la gestation....
Merci soeur Marie de nous suggérer de reprendre le matin ce beau cantique..
MERCI Seigneur pour tes bienfaits !!!

Par Cl@udio 21 octobre 2016 à 20 h 56 Répondre à ce commentaire

Bonjour Soeur Marie,j'aime bien votre méditation ,Oui dans nos nuits sans fin de souffrances ,le Seigneur est avec nous .j'ai eu un accident et la prière ,la communion avec Jesus avec la Sainte vierge Marie m'a aidé à accepter ces longues nuits ,je n'ai pas désespéré,j'ai prierj',,j'ai tout remis au Seigneur .Ces temps où je souffrais et je souffre encore m'ont rapproché de Jesus qui a tant souffert pour nous.Aujourd'hui je suis sortie de l'hôpital et je remercie le Seigneur car je ne me suis pas mal sortie ,j'ai côtoyé à l'hôpital des personnes beaucoup plus atteinte que moi et en plus elles n'avait pas le soutien de l'ESPERANCE en DIEU .

Par Janou 20 octobre 2016 à 11 h 37 Répondre à ce commentaire

Belle conclusion de la méditation" ET SI TON COEUR VENAIT A TE CONDAMNER, DIEU EST PLUS GRAND QUE TON COEUR "
Paroles de réconfort, une espérance est possible , on est plus seul

Par suzanne K. 18 octobre 2016 à 15 h 22 Répondre à ce commentaire

Dans nos nuits d'insomnie ou plein de chose se bouscule , ou le désespoirs nous angoisse .... Viens Seigneur mettre du neuf , du bon dans notre vie ..... et qu'ensemble nous formions une chaine d'Amour ..... AMEN

Par Ninine 18 octobre 2016 à 9 h 10 Répondre à ce commentaire

Petit prophète au coeur Divin de Jésus :

Petit prophète du Très - Haut
issu du germe de Jessé
d'un rayon de l'infini
dans le oui d'une vierge
au coeur pur et humble
faisant de son corps , une
source d'eaux vives .
Tu nous donnes par le baptême
l'Esprit Saint , qui tel une rose ,
s'épanouit à Ta Parole du Verbe fait chair
parfumant nos églises , d'amour et de vérité .
Petit prophète du Très - Haut
fais de nous .., tes enfants une pentecôte sans fin ,
dans une Trinité de chaque jour .
Viens Seigneur Jésus .
Prière de: Tona Alfredine

Par Simon 18 octobre 2016 à 8 h 23 Répondre à ce commentaire

Très belle prière Simon, en union dans la prière. Fraternellement

Par Brig 18 octobre 2016 à 13 h 57

Bravo et merci sœur Marie pour ce magnifique commentaire du cantique de Zacharie. Je ne l'avais pas vu ainsi et vous me redonnez l'envie d'en faire ma lecture quotidienne et de m'unir à cette action de grâce universelle qui fait de tout le peuple de Dieu, mes frères.

Par Françoise 18 octobre 2016 à 6 h 50 Répondre à ce commentaire

Je crois que c'est Jean qui a écrit ces paroles...

Par MB 18 octobre 2016 à 3 h 39 Répondre à ce commentaire

Qui es-tu Zacharie pour pouvoir dire:"Si ton cœur venait à te condamner, Dieu Lui est plus grand que ton cœur "?Un grand croyant.Corrigez-moi si j'ai mal compris le texte; Merci. L.D.

Par dourte léon 18 octobre 2016 à 0 h 03 Répondre à ce commentaire

Comme le signale la note suivant le texte de Sr Marie, le verset "Si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur" est tiré de la première épître de St Jean, 3, 20.

En union avec vous tous, avec les habitants de Mossoul qui vivent des moments décisifs et tous les Irakiens.

Par Marie-Thérèse L. 18 octobre 2016 à 7 h 55

MERCI! Je me réjouis de faire partie de la chaîne invisible des priants avec vous tous,qui que vous soyez..........

SOYEZ BENIS !

Par mic 17 octobre 2016 à 22 h 58 Répondre à ce commentaire

Dieu est plus grand que mon coeur. Cela prouve cet amour immense, incompréhensible qu'il nous porte. Douce et sainte nuit à tous.

Par Sonia 17 octobre 2016 à 22 h 34 Répondre à ce commentaire

Merci por ci beau commentaire du cantique de Zacharie, plain d'amour, oui, mon Dieu est plus grand que mon cœur..

Par zelaya 17 octobre 2016 à 22 h 12 Répondre à ce commentaire

Chers tous, qui êtes venus me réconforter par vos messages
affectueux, fraternels qui m'ont lavé les yeux et réchauffé le coeur,
je vous dis merci. Merci à toi Fred, de t'être un peu 'dévoilée';
A Sabrina, Mahona, Monette, Marie, Kat, Brig et à mon cher
Bernard, mon ami, mon frère frondeur; il me manquait.
A Jeanne, oui, Dieu nous rejoint toujours.
Une pensée pour vous Gaby : laissons-nous guider
sur les chemins de la paix et du partage.

Un petit passage du Livre des nombres 6,24 pour tous :

"Que le seigneur te bénisse et te garde, qu'il fasse pour toi
rayonner son visage. Que le Seigneur te découvre sa face et
te prenne en grâce et t'apporte la paix".

Avec toute mon amitié, en union de prière, je 'nous' souhaite
une nuit paisible. Il temps que j'arrête.

Marie Jeanne

Par Marjeanne 17 octobre 2016 à 21 h 56 Répondre à ce commentaire

Chère Marjeanne, je viens de lire votre texte du 17 et me vient à la mémoire la prière de Saint Bernard si magnifiquement mise en musique par l'Emmanuel et que l'on peut entendre si facilement et si réconfortant dans la déprime.

Je vous souhaite d'y trouver réconfort et consolation,
en Union de Prière.

Par Lyonyx 19 octobre 2016 à 0 h 38

Dieu est plus grand que ton cœur et Il y est toujours présent, plus présent à ton cœur que toi-même

Par Bernadette 17 octobre 2016 à 21 h 14 Répondre à ce commentaire

merci pour ce formidable commentaire plein d'espoir . Le cantique de Zacharie nous raccroche à la vie chaque matin quel bonheur de vous écouter merci pour tout

Par michel gendre 17 octobre 2016 à 20 h 36 Répondre à ce commentaire

Quand l'angoisse est tenace, quand le non sens envahit l'âme, le désespoir s'annonce... comment faire alors pour atteindre cette espérance qui illumine les cœurs ? j'aimerais lâcher prise....
j'ai l'impression que ma foi si elle est, est nourrie à doses homéopathiques alors ?
Merci à vous qui tenez un langage positif et grand courage à vous qui semblez démunis.

Par Blandine 17 octobre 2016 à 19 h 55 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette belle méditation sœur Marie Monnet, elle me touche beaucoup!

Par Gilles 17 octobre 2016 à 18 h 55 Répondre à ce commentaire

Ceux beau cantique nous entraîne dans l ' acclamations du vrai soleil levant, le christ venu visiter son peuple,

Le cantique de Zacharie, c'est la journée qui commence sous la bénédiction, je savoure ce cantique tout les matin comme, un cadeaux, il est le signe d'une journée offerte à la prière, il est chanté magnifiquement, comme Zacharie sortie de son mutisme, il nous sort de la torpeur de la nuit,et maintenant que son coeur a retrouvé la confiance en la promesse divine et le désir d'y coopère, l'esprit saint l'envahit et le fait prophétiser, ce sont les parole de Bénédiction et de reconnaissance envers Dieu, pour sa fidélité et sa miséricorde.

Mon Dieu, comme Zacharie, fais que je puisse être touché par la tendresse et la force de ton amour, pour que mon coeur croie en toi,te bénisse et te proclame, tu es mon Père, mon Dieu, mon roc,et mon salut :ce soir viens accomplir ta promesse, tu viens me sauver,tu viens m'envahir de ton amour. Fais que je sois prêt a t'accueillir. ..petite serviteurs de la miséricorde

Par Brig 17 octobre 2016 à 18 h 53 Répondre à ce commentaire

Bonjour Brig,

Merci pour ton témoignage qui vient du fond du coeur. Que Dieu te comble de ses grâces et ses bénédictions.

En union de prières.

Par Lise 18 octobre 2016 à 17 h 46

Que c'est beau de nous rappeler que le Seigneur nous écoute et nous aime comme nous sommes !
Bonne et belle semaine chère Soeur.

Par Fauvette 17 octobre 2016 à 18 h 23 Répondre à ce commentaire

Merci Soeur Marie Monnet pour ce beau partage en lisant ce texte , et vous écoutant , je pense à cette belle prière que je dis tout les matins ....Béni le Seigneur, le Dieu d'Israêl qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David son serviteur, comme il l'avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens ; salut qui nous arrache à l'ennemi, à la main de tous nos oppresseurs, amour qu'il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte, serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que délivrés de la main des ennemis nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence tout au long de nos jours .. Et toi, petit enfant, ...Tu seras appelé prophète du très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins, pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés , grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu, quand nous visite l'astre d'en haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort , pour conduire nos pas au chemin de la Paix .. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles, Amen.. Rita

Par Rita Giuliani 17 octobre 2016 à 17 h 20 Répondre à ce commentaire

Juste une petite phrase que je voulait partager avec vous.
De Christian Bobin:
"Tu as forcé mon coeur. Tu as jeté l'émeraude du monde qui s'y trouvait et Tu as mis le rien de Ton amour à la place."

Par monette 17 octobre 2016 à 17 h 02 Répondre à ce commentaire

" Il bénit Celui qui vient de lui-même rendre visite, qui n'attend pas notre réponse, pas même notre appel, qui nous précède"
Je retiens cette phrase qui me va droit au coeur, non, Dieu n'attend pas notre appel, il y a des années, dans mes difficultés, dans mes ténèbres, je ne pensais pas du tout crier vers Lui, loin de moi cette idée.
C'était abstrait pour moi, mais, merci mon Dieu de veiller sur chacune de tes brebis, même les plus égarées!!
Aujourd'hui, la vie ne m'épargne pas, comme pour beaucoup sur cette terre, les épreuves doivent être surmontées, pas toujours avec aisance, et il faut accepter des situations nouvelles, pour avancer encore, sur le chemin de paix, chaque jour à refaire encore un pas, puis un autre.
Mais avec cette espérance que Tu nous donnes, cette force de continuer pour que demain soit meilleur et savoir goûter l'instant présent, c'est cela la vie avec Toi. Union de prières avec tous !!

Par monette 17 octobre 2016 à 16 h 55 Répondre à ce commentaire

Merci à vous, Soeur Marie Monnet, vraiment,
de nous avoir partagé ce moment de l'éveil, lorsque
" votre âme attend plus sûrement le Seigneur
qu'un veilleur n'attend l'aurore ".

Merci à vous et à tous ceux et celles qui ont consacré leur vie
à accueillir et proclamer inlassablement
l'Amour de Dieu et la Présence du Fils parmi nous.

Comme bien d'autres,
j'ai vu la famine, la guerre, la violence,
l'injustice et le désespoir dans le monde.
J'y reste encore confronté tous les jours,
à la mesure de ma modeste vie.

J'ai aussi été jeté à terre par mon propre désespoir.

J'accueille ce psaume que vous chantez tous les matins,
pendant que le monde se met en route dans sa journée.
Je l'accueille comme le message de sentinelles confiantes
venues nous annoncer la Paix.

Vous avez un rôle essentiel,
dans notre monde qui ne le sait pas.
Vous avez abandonné votre vie
pour la consacrer à l'espérance,
et annoncer au monde le Pardon.

Merci, vraiment.

Bonne fin de journée à tous et toutes.

Par Paul (Belgique) 17 octobre 2016 à 16 h 36 Répondre à ce commentaire

Quelle belle assurance! l'espoir est là, nous devons nous lever le matin avec la louange du Seigneur sur nos lèves ...Sachant qu'on est pas seul, et ne droit pas rester enfermé dans nos peurs avec tous ce que le monde nous rapporte comme mauvaise nouvelle...Oui l'Amour de Dieu est concret, il est la force qui nous sauve...Seigneur aide nous à rester toujours en dialogue avec toi, toi qui conduit nos pas au chemin de la paix.. Amen !!!Merci sœur Marie Monnet !!!

Par Marie-Noëlle HONORE 17 octobre 2016 à 16 h 31 Répondre à ce commentaire

MERCI.
" ET SI TON COEUR VENAIT A TE CONDAMNER, DIEU EST PLUS GRAND QUE TON COEUR" . OUF !
Dans une de mes lectures un passage dit: " courage face à notre inacceptation de nous même! "

Bon courage Marie Jeanne. En union de priére

Par sabrina 17 octobre 2016 à 15 h 47 Répondre à ce commentaire

Zacharie a appris que sa femme et lui, dans leurs vieux jours, auraient la joie d'enfanter un fils.

Avec lui, nous aussi nous pouvons accueillir l'AMOUR infini du Seigneur en toute confiance, en chantant avec joie quels que soient les événements que nous vivons, en UDP:

Préparez le chemin du Seigneur, Ouvrez large la porte de vos cœurs : Il viendra le Sauveur,
Et tout homme verra le salut de Dieu.

1. Ôte ta robe de tristesse,
Plus de malheur, plus de détresse : C'est ton Sauveur qui vient vers toi, Il te vêtira de sa joie !

2. Dis aux timides qui s'affolent : Ne craignez pas, prenez courage ! Dieu vient lui-même nous sauver, Il vous conduira vers sa joie !

3. Vois les collines qui s'abaissent, Vois les ravins qui s'aplanissent, Vois le chemin qui s'est ouvert, Foule innombrable des sauvés !

4. Sourds, ils entendent la Parole Et les aveugles voient la gloire ; Les pauvres mangent à leur faim ; Les boiteux bondissent de joie !

5. Dans le désert les eaux jaillissent, Les lieux arides refleurissent ;
La terre est prête pour le grain,
Les coteaux vous offrent le vin.

Par MARIE 17 octobre 2016 à 15 h 46 Répondre à ce commentaire

Marie Jeanne nous avons ces 3 beaux ca?ntiques qui partagent le temps de nos journées je me joint à vous pour demander au Seigneur de vs donner très les grâces qu'il a pour vous. Amicalement à vs. Frédérique

Par Fred 17 octobre 2016 à 14 h 52 Répondre à ce commentaire

Texte biblique majeur, commentaires réconfortants, mais pourquoi ne pas publier aussi le texte complet du Cantique largement méconnu ou oublié par une majorité parmi ceux qui ne le récitent pas chaque jour?

Par Raoul FRANCOIS 17 octobre 2016 à 14 h 32 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Merci aux frères et soeurs dominicains pour leur investissements dans ce beau projet.
Quelqu'un saurait-il m'indiquer de quelle traduction de la Bible sont tirés les versets que nous lisons chaque jour ?
Merci sonia

Par sonia 17 octobre 2016 à 13 h 42 Répondre à ce commentaire

Que ce cantique de Zacharie tombe à point aujourd'hui. Je suis si lasse, si découragée de
traîner ma vie sans goût à rien, sentant une récidive des mes anciennes dépressions.
J'essaie quand même de tenir bon, mais je suis trop angoissée, j'ai du mal à me concentrer
Je fais appel à la tendresse, à l'amour de Dieu, à sa grande patience pour me tirer de mes
angoisses et me réconcilier avec moi-même.Qu'il me conduise sur le chemin de sa paix.

Votre méditation, chère soeur Marie me "regonfle", elle tombe à pic dans ces jours sombres que je vis où je dois faire de gros efforts pour ne pas passer mes journées, couchée; je commence à émerger souvent en fin d'après midi; c'est souvent la raison de mes maigres commentaires en fin de journée.

Ma vue qui est déficiente y est aussi pour quelque chose, je pense. On se console comme on peut.
C'est une grâce que vous nous offrez chers "Domini canes", avec le choix des textes et vos commentaires. Merci à vous et à tous nos frères et soeurs pour leurs commentaires.

J'ai une belle reproduction du Christ bénissant, de Antonello de Messine où Luc nous offre les trois cantiques pour passer une bonne journée avec le Seigneur : Zacharie : Prière du matin -
Marie : Prière du soir que je prie quotidiennement.
Syméon à Complies. Voilà trois cantiques pour nous aider chaque jour et nous unir les uns aux autres.

Bonne journée à tous, que Dieu vous garde.

Priez pour moi.

Marie Jeanne

Par Marjeanne 17 octobre 2016 à 13 h 10 Répondre à ce commentaire

Chère Marjeanne, nous avons des jours ou il y a des haut et des bas,ne perdez pas courage, je vous accompagne tout les jours dans les intentions de prière, est un petit mot de réconfort vous fera du bien, je vous embrasse ,fraternellement

Par Brig 17 octobre 2016 à 14 h 11

chère Marjeanne Je ne peux pas rester indifférente à votre appel alors que votre réponse à mon dernier message m'a beaucoup réconfortée (ainsi que celui d'autres correspondants que je n'oublie pas). Tenez bon ; je vous livre de mémoire des extraits d'une prière d'un saint (j'ai oublié lequel) lue récemment "Quand le doute s'empare de toi ; quand tu es à bout de forces, prie ton ange gardien et la Sainte Vierge. Ils ne te laisseront jamais tomber. N'oublie pas ensuite de les remercier, de leur rendre grâce. Ils le méritent bien". C'est un peu naïf mais nous avons besoin parfois de revenir à des choses simples.
N'oubliez pas qu'aux yeux de Dieu vous êtes unique ; l'amour de Jésus est pour vous comme il l'est pour tous ceux/celles qui se livrent en toute confiance. Je vous porte dans ma prière et vous souhaite de surmonter cette lassitude "saisonnière" qui nous atteint malgré nous. Bon courage.

Par mahona 17 octobre 2016 à 15 h 03

Bonjour Marjeanne, nous sommes tous en union de prière avec vous, je suis sûr que le Seigneur vous remettra debout, Il vous connaît et vois la confiance que vous avez en Lui, amicalement, Kat

Par Kat namur 17 octobre 2016 à 15 h 05

Chère Marjeanne,
Ma prière vous accompagne, soyez-en assurée. Comme c'est difficile de sortir de ces moments de déprimes (j'ai déjà donné comme on dit).
On voit tout en noir, et nous sommes dans les ténèbres, sans envie, sans goût à rien.
C'est dans un tel moment que Dieu m'a reprise par la main, en me faisant rencontrer des personnes dévouées et emplies de compassion.
Facile de dire : "il faut se secouer!!". Cela ne sert à rien, mais lorsque l'on trouve une écoute, même si cela ne résout pas tout;
c'est une aide pour sortir peu à peu de la morosité.
Et l'écoute, Marjeanne, vous l'avez en priant, Dieu est présent, et bien tourné vers vous et vers chacun de nous.
Je vous envoie plein de courage, mes prières, et vous embrasse bien affectueusement!! monette.

Par monette 17 octobre 2016 à 15 h 40

Marjeanne, notre sœur en Christ, nous prions avec vous, que le Seigneur vous soutienne, que l'Esprit saint vous donne force et courage, qu'il vous conduise sur le cheminement de la paix.

Entends nos prières monter vers Toi Seigneur!
UDP de tout cœur, et merci.

Par MARIE 17 octobre 2016 à 15 h 53

Chère Marie Jeanne,
Permettez-moi de vous porter dans mes prières, loin de mes fréquentes imprécations contre les violences bibliques ;-)
Vous devez faire face à une forme bien plus personnelle et insidieuse d'agression, et je voudrais vous exprimer à mon tour toute ma compassion. Je ne me suis pas exprimé depuis plusieurs semaines sur ce site, étant pris par d'autres activités. Ce premier message de retrouvailles est donc pour vous, avec toute mon amitié frondeuse.

Par Bernard (Bruxelles) 17 octobre 2016 à 18 h 54

Merci à Soeur Marie pour ce commentaire du Cantique aussi lumineux que l'Astre ... Marjeanne, n'oubliez jamais que vous n'êtes pas seule... Tendresse de nous

Par Michelle 17 octobre 2016 à 19 h 05

Bien chère Marie-Anne, lorsque le soir arrivait, j'étais prise d'angoisses inexpliquées mais alors je suis tombée sur cette prière à Marie :
"Ô Vierge il se fait tard, tout s'endort sur la terre, c'est d'heure du repos, ne mabendonne pas! mets ta main sur mes yeux comme une bonne mère. Ferme les doucement aux choses d'ici bas.

De soucis de chagrins mon âme est fatiguée, le travail qui m'attend est là tout près de moi. Mets ta main sur mon front arrête ma pensée, doux sera mon repos s'il est béni par toi.

Pour que demain plus fort, ton humble enfant s'éveille et reprenne gaiement le poids d'un nouveau jour, mets ta mains sur mon coeur, que lui seul toujours veille et redise à son Dieu un éternel amour.'

Voilà c'est tellement beau !!!

Par Marilou 17 octobre 2016 à 19 h 56

Zacharie e Isaïe les psaumes le cantique des cantiques me font aimer l'ancien testament oui il y a le meilleur et le doute
par la prière gardons le meilleur laissons les scories de battallle et rendons grace à la miséricorde de Dieu

Par louange 17 octobre 2016 à 12 h 27 Répondre à ce commentaire

Nous sommes une chaîne invisible, mais bien VIVANTE , comme notre Seigneur... cette chaîne, c'est la Communion des Saints, qui fait heureusement partie de notre CREDO , nous la rejoignons toujours par notre prière , aussi bien pour les vivants que grâce à ceux qui sont déjà dans l'éternité ... Sollicitons la, plus souvent .

Par Esther 17 octobre 2016 à 11 h 34 Répondre à ce commentaire

comment ne pas nous élever vers Dieu en récitant chaque jour ce cantique ou en le psalmodiant <guide nous sur les chemins de la paix > pour le jour qui se lève en communion avec la communauté

Par TOUCHON Therese 17 octobre 2016 à 11 h 21 Répondre à ce commentaire

" Je n'ai pas besoin que l'église me dit que ce que je fais est bien ......
J'ai besoin que l'église me dit qu' ELLE M'AIME ".
je continue à méditer sur cette pensée que j'ai entendue hier lors de mon pèlerinage à N D du LAUS .
Belle journée à nous tous !

Par Najoi 17 octobre 2016 à 11 h 13 Répondre à ce commentaire

Oui sœur Marie, ensemble célébrons la mémoire du futur, célébrons celui qui vient au nom du Seigneur. Célébrons celui qui était, qui vient et qui va. Célébrons l'Alfa et l'Oméga, celui qui nous conduit au chemin de la paix, au chemin de la vie.

Oui "si ton coeur cœur venait à te condamner, Dieu est plus grand que ton coeur". Je voudrais renchérir en disant: "si ton coeur venait à condamner l'autre, pardonne lui, Dieu est seul juge".

En union de prière.

Par Marilou 17 octobre 2016 à 10 h 49 Répondre à ce commentaire

le cantique de Zacharie

je m'invite a votre chaine invisible

je met ma confiance a vous tous les moines et moniales

merci pour votre paix

Par albatre 17 octobre 2016 à 10 h 40 Répondre à ce commentaire

incroyable, je tombe su cette méditation après une nuit, deux trois etc...Nuits d’insomnie. Je dis tous les jours ce cantique et aujourd'hui je l'ai entendu bien autrement. Dieu m'a rejoint.
Merci

Par jeanne 17 octobre 2016 à 10 h 21 Répondre à ce commentaire

Rendons grâce et louange à Celui qui nous aime depuis toute éternité.Il est notre force et notre salut.Il nous conduit au chemin de la paix.Il est plus grand que notre coeur. En UDP avec toutes et tous.

Par Jean-Louis 17 octobre 2016 à 10 h 05 Répondre à ce commentaire

Ce cantique me touche profondement chaque matin quand je suis au monastère de Notre-Dame de Beaufort (Plerguer, Ille-et-Vilaine). Oui, c'est un chant d'espèrance et de promesse! Je m'étonne vraiment de la richesse des premiers chapitre de l'evangile de saint Luc à travers les cantiques.... On y trouve tout un programme pour son evangile et même pour les Actes des Apôtres. Le cantique de Zacharie parle de l'avenir, un futur béni par Dieu.... Avec ce cantique on peut se mettre en route chaque jour. Un grand merci pour tous les initiatives de l'équipe de Retraite dans la ville!

Par Otto Vervaart 17 octobre 2016 à 9 h 43 Répondre à ce commentaire

Oui nous sommes les maillons d'une chaine invisible qui est en route sur le chemin de la Paix, avec Dieu pour guide.
Ensemble, lisons ou chantons :

Le Cantique de Zacharie (prière du matin)

Béni sois le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

IL a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

comme il l’avait dit par la bouche des Saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

Salut qui nous arrache à l’ennemi
à la main de tous oppresseurs,

Amour qu’il montre envers nos pères
Mémoire de son alliance sainte,

Serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte

afin que délivrés de la main des ennemis
Nous le servions dans la justice et la sainteté
en sa présence tout au long de nos jours,

et toi, petit enfant, tu seras appelé
Prophète du Très Haut :
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu
quand nous visite l’astre d’en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l’ombre de la mort
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit
pour les siècles des siècles.
Amen.

(Pour celles et ceux qui souhaiteraient en prendre connaissance maintenant)

Par SYLVESTRE14 17 octobre 2016 à 9 h 16 Répondre à ce commentaire

Merci, Sylvestre14, de nous rappeler le cantique de Zacharie que nous pouvons chanter de tout cœur et avec toute notre confiance!

Union de prières et de louanges avec chacun de vous.

Par MARIE 17 octobre 2016 à 15 h 22

Enfants de Dieu , par l'affiliation de l'Esprit Saint , c'est le royaume de Dieu : en vous .
Il me revient ce passage sur le chemin d'EMMAÜS : Et Il leur dit Esprits sans intelligence
, coeurs lents à croire tout ce qu'on dit les prophètes !.Ne fallait-il pas que le Christ souffrit
cela et qu'Il entrât dans sa gloire ? Et commençant par MOÏSE , et par tous les prophètes
Il leur explica dans toute les Ecritures ce qui les concernait ...
Mais Dieu est riche en miséricorde ;à cause du grand amour dont il nous a aimés , alors que nous
étions morts à cause de nos fautes , il nous a donné la vie avec le Christ .C'est par la grâce que vous êtes sauvés ,
avec Lui , Il nous a ressuscités et fait asseoir dans les cieux , en Jésus Christ .Ainsi par sa bonté pour nous en Jésus Christ
Il a voulu montrer dans les siècles à venir l'incomparable richesse de sa grâce ...le moyen de la foi , vous n'y êtes pour rien :
c'est le don de Dieu , cela ne vient pas des oeuvres , afin que nul n'en tire "orgueil .Car c'est Lui qui nous a faits , nous avons
été créés en Jésus Christ pour les oeuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance afin que nous nous y engagions ...
Voilà pourquoi , nous sommes ce que nous sommes ..Par la grâce de Dieu ... Merci soeur Marie Monnet , vraiment ce bateau , c'est Ta Providence , ô Père , qui le pilote ....

Par fred 17 octobre 2016 à 8 h 47 Répondre à ce commentaire

@Gabrielle , je pense à vous qui êtes dans un EPAHD , non vous n'êtes pas seule , c'est une grâce de pouvoir échanger , grâce à ce merveilleux outil qu'est Internet , c'est aussi une grâce de voir la brume se lever sur les Vosges , nous formons une fraternité certes virtuelle mais nous sommes en communion , très belle journée Gabrielle
@tous les internautes , merci de vos commentaires riches et qui me fait avancer , belle journée
Union de prières

Par annie 17 octobre 2016 à 8 h 36 Répondre à ce commentaire

Quel magnifique cantique qui résume tout de façon poétique ! Oui le dire chaque matin éclaire déjà notre journée. Nicole

Par Vallée-Burel Nicole 17 octobre 2016 à 8 h 19 Répondre à ce commentaire

Permettez-moi non pas de critiquer ce beau texte mais de le compléter: N'oublions pas qu'en plus des moines, religieux et religieuses, tous les prêtres et les diacres disent ce cantique chaque jour. Prions aussi pour eux.

Par Jacques Couturier 17 octobre 2016 à 8 h 19 Répondre à ce commentaire

"pour ceux qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort et pour guider nos pas au chemin de la paix"
Bien longtemps, je l'ai chanté, matin par matin, dans la Communauté, pendant une année sabbatique dans le chœur dans moniales cisterciennes...maintenant, jour après jour, toute seule dans une EPAHD (plus de chant de Laudes en commun : nécessités de service) Je ne m'en lasserai jamais...Je pense maintenant surtout à tous ceux qui habitent, en Syrie, au Liban, en Centre Afrique, au Soudan, et ....dans l'ombre de la mort, et si je suis heureuse en ce moment, de voir la brume se lever sur les Vosges du Nord, le jour s'éclaircir sur les forêts d'en face, ma prière m'a reliée à toutes celles qui chantent le "Benedictus" en ce moment à vous tous internautes aussi. Et que le Seigneur guide vos pas au chemin de la paix . De tout cœur, Gaby

Par Gabrielle Metzinger 17 octobre 2016 à 7 h 59 Répondre à ce commentaire

Notre temps n'est pas le temps de DIEU , il nous invite à envisager l'éternité. Faire mémoire, c'est "vivre en sa présence tout au long de nos jours "
Laisser là mes peurs , mes angoisses devant ce qui m'arrive et croire que le Seigneur m'attend là: dans cet acquiescement confiant, dans la Foi qui me libère et me permet de dire mon amour d'enfant , à notre PERE .
C'est ce coeur confiant que tu nous demandes de faire croître en nous Seigneur, avec ta Grâce , tout au long de nos jours.
Merci pour tous ces moines et ces moniales qui prient sans relâche, et qui nous portent quand nos pas deviennent incertains .
Merci pour toutes vos belles méditations .
Bénis sois-tu SEIGNEUR.

Par Nicole.B 17 octobre 2016 à 7 h 45 Répondre à ce commentaire

DIEU EST LA CHAQUE INSTANT DE NOTRE VIE POUR NOUS GUIDER, NOUS SOUTENIR, NOUS MENER AUPRES DE LUI. MEME DANS LES GRANDS MOMENTS DE DECOURAGEMENT IL NOUS PORTE DANS SA GRANDE MISERICORDE. MERCI SEIGNEUR POUR TOUS CES BIENFAITS.
MARIE-THERESE (38 ISERE)

Par PLODARI 17 octobre 2016 à 7 h 32 Répondre à ce commentaire

béni soit le seigneur qui visite et rachète son peuple.
Oui Seigneur chaque jour tu viens à nous pour nous aider à vivre dans l'amour.
Que ta grâce nous aide à y parvenir.Ouvre mon coeur Seigneur.Ouvre nos coeurs!!

Par Fourmanoir 17 octobre 2016 à 7 h 08 Répondre à ce commentaire

Cantique d'un fils à son Père, cantique d'un père à son fils. Mots de paix et de lumière que je ne peux entendre sans repenser à notre parcours avec 'Avent dans la ville', en décembre dernier. Sans penser à la nuit qui oppresse et enserre, âpre comme un cri, sans penser à la tendresse de Dieu qui m'y a recueillie.

"Mes nuits sont plus belles que vos jours" disait un titre célèbre, mais il n'est, je crois, de beauté à la nuit que si elle donne naissance au jour. Et qu'est le jour sinon trouver, creuser en soi les chemins de l'aube, les chemins de celui qui se lève comme une aube au creux de nos nuits. La force qui nous sauve est de celle qui point dans la fragilité, l'abandon des tout-petits. "[S]erment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte", et c'est bien de se rendre qu'il s'agit. De se remettre, nu et les mains vides, entre les mains de Dieu. De cela, Abraham, oui, nous en montre le chemin. Jean, tout-petit, en sa vie offerte, aussi.

La nuit toujours menace, toujours revient l'angoisse. Mais vivre "en sa présence, tout au long de nos jours", c'est continuer, encore et toujours à marcher, à chercher ; à se donner et accueillir. L'aube qui s'y est un jour levée a marqué nos vies d'un sceau d'amour que rien ne peut effacer. C'est elle, c'est lui, qui toujours réclame ma vie au tombeau de la nuit. "De nuit il n'y en aura plus [...] car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière," dit l'Apocalypse (22, 5). Nous "célébrons la mémoire du futur," dites-vous, si bien, sœur Marie. C'est aujourd'hui.

Par Audrey 17 octobre 2016 à 7 h 01 Répondre à ce commentaire

Nuit d'angoisse dites vous.J'ajouterai nuit du doute ,nuit du questionnement.....Nous sommes perdus ,egares et avons besoin d'un guide comme Tobie avait l'ange ;Jean le baptiste ouvre les voies de l'esperance Alors merci .grace à ce cantique de gloire et de conviction , nous retrouvons notre soeur ESPERANCE

Par DOMINIQUE BUCHIN 17 octobre 2016 à 9 h 40

milles mercis pour ces paroles de bon matin elles me réconfortent et me donnent de l'énergie bonne journée et a bientôt.

Par faux dominique 17 octobre 2016 à 6 h 14 Répondre à ce commentaire

Seigneur , nous avons peiné toute une nuit sans rien prendre ,
mais sur Ta Parole
Je vais lâcher les filets ....Afin de guider nos pas sur la route de
la paix .

Par T 17 octobre 2016 à 5 h 39 Répondre à ce commentaire

Louise , c'est dans Luc , 1, 67.

Par fred 17 octobre 2016 à 5 h 34 Répondre à ce commentaire

pouvez vous donner la référence de la bible, pour le cantique de Zacharie, quels versets


Merci

Par Louise 17 octobre 2016 à 5 h 04 Répondre à ce commentaire

Louise, vous avez la référence: Luc 1: 67-80.
Ce cantique est récité aux Laudes dans les Foyers de Charité et par d'autres communautés qui organisent des retraites...
Ce cantique est priant.
Bonne journée sous le regard du Seigneur

Par Ricardo 17 octobre 2016 à 6 h 00

Louons le Seigneur, acclamons-le par nos hymnes et nos prières.
En fonction de nos disponibilités, chacun de nous peut prendre le temps de prier, il suffit simplement de s'arrêter un instant et de se tourner vers Dieu, notre Père.
De la contrainte jaillira une joie

Par Jean Michel 17 octobre 2016 à 4 h 59 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires