Tobie

« J’ai marché sur des chemins de vérité. » Tobie 1,3

Les sept défunts maris de Sarra

Tobie 6, 13-18

Tobie répondit à Raphaël : "Frère Azarias, je me suis laissé dire que Sarra a déjà été donnée sept fois en mariage, et que, chaque fois, son mari est mort dans la chambre des noces. Il mourait le soir où il entrait dans sa chambre, et j'ai entendu des gens dire que c'était un démon qui les tuait, si bien que j'ai un peu peur. Elle, il ne lui fait rien, parce qu'il l'aime; mais dès que quelqu'un veut s'en approcher, il le tue. Je suis le seul fils de mon père, et je ne tiens pas à mourir, je ne veux pas que mon père et ma mère s'affligent toute leur vie sur moi jusqu'au tombeau : ils n'ont pas d'autre fils pour les enterrer." Il lui dit : "Oublieras-tu les avis de ton père ? Il t'a pourtant recommandé de prendre une femme de la maison de ton père. Alors, écoute-moi, frère. Ne tiens pas compte de ce démon, et prends-la. Je te garantis que, dès ce soir, elle te sera donnée pour femme.
Seulement quand tu seras entré dans la chambre, prends le foie et le cœur du poisson, mets-en un peu sur les braises de l'encens. L'odeur se répandra, le démon la respirera, il s'enfuira, et il n'y a pas de danger qu'on le reprenne autour de la jeune fille. Puis, au moment de vous unir, levez-vous d'abord tous les deux pour prier. Demandez au Seigneur du Ciel de vous accorder sa grâce et sa protection. N'aie pas peur, elle t'a été destinée dès l'origine, c'est à toi de la sauver. Elle te suivra, et je gage qu'elle te donnera des enfants qui te seront comme des frères. N'hésite pas."

Méditation

précédente suivante

Théologie du corps

Seigneur, souviens-toi d’Adam et Eve nos premiers parents qui se tenaient l’un devant l’autre, tout à la joie de se découvrir. “Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair ! On l’appellera femme, elle qui fut tirée de l’homme.” * L’histoire commença par un émerveillement. Nus et sans honte, leurs corps révélaient qu’ils étaient appelés à la communion. “Le corps – et seulement lui – est capable de rendre visible ce qui est invisible : le spirituel et le divin. Il a été créé pour transférer dans la réalité visible du monde le mystère caché de toute éternité en Dieu et en être le signe visible.” ** L’amour de l’homme et de la femme était appelé, par toi Seigneur, à dévoiler le mystère même de la Trinité : l’amour du Père, du Fils et du Saint Esprit. Seigneur, comment le serpent, ce démon jaloux, a-t-il pu séparer ce que tu avais uni ? Comment a-t-il pu s’insinuer entre eux et briser leur relation ? Leur désir de communion est devenu désir de domination.
Ils aspiraient à se donner pleinement l’un à l’autre, voici maintenant qu’ils négocient, volent et consomment. Ils sont honteux l’un devant et l’autre et accusent leur corps des maux dont leur péché est responsable. Seigneur, tu es venu sauver ce qui était perdu. En épousant notre humanité, tu restaures notre désir de nous donner pleinement. En prenant sur toi notre mort, tu nous libères de la mort inscrite dans notre corps. En ressuscitant, tu fais entrer notre chair dans la gloire du Ciel. Car la Parole s’est faite chair pour que la chair redevienne une parole d’amour.

* Genèse 2, 23
** Saint Jean-Paul II
Méditation enregistrée dans les studios de Radio RCF Tours S. Martin


Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

64 commentaires

Merci frère Nicolas Burle, pour cette belle méditation , nous faisons tous des erreurs , un jour nous comprenons nos erreurs à travers les évangiles, et la crainte de Dieu nous éloigne du péché , parce que nous ne voulons pas lui déplaire, en tant que croyant , on n'a plus peur de Dieu car nous savons que Dieu nous aime....Rita

Par Rita Giuliani 25 octobre 2016 à 17 h 31 Répondre à ce commentaire

Merci frère Nicolas! Merci à tous pour vos commentaires... Je suis très touché par vos commentaires!

Par Gilles 16 octobre 2016 à 20 h 31 Répondre à ce commentaire

Le livre de Tobie me fait penser au Pélerin de Compostelle de Paulo Coelho et à ceux qui suivent, comme par exemple à l'alchimiste :
"Mon coeur craint de souffrir, dit le jeune homme à l'alchimiste, une nuit qu'il regardaient le ciel sans lune. - Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu'aucun coeur n'a jamais souffert alors qu'il était à la poursuite de ses rêves."
Comme pour Tobie, c'est le récit d'une quête spirituelle, un voyage initiatique, où l'homme en sort transformé.
Pour le jeune Tobie prendre Sarra pour épouse, alors qu'il sait que 7 maris sont mort la nuit de noces, lui donne à réfléchir, il avoue sa peur à Raphaël.
Raphaël a parlé, Tobie l'a entendu; elle était de la maison de son père, elle était des siens, elle était de sa descendance. Alors il l'a aimée sans réserve. Son coeur s'est attaché à elle. Il s'est donné à elle; il se donne à elle et la reçoit comme épouse. Son amour est pur, il n'est pas posséssif. C'est ce qui scellera cette union : un amour réciproque, sans calcul; le don de deux êtres qui s'offrent l'un à l'autre
Sarra sera sa soeur, sa compagne, la mère de ses enfants.
Chère Audrey, j'adhère totalement à votre commentaire si bien exprimé. Merci à vous et aux frères dominicains.
Union de prière

Par Marjeanne 13 octobre 2016 à 20 h 43 Répondre à ce commentaire

Frère Nicolas votre commentaire me touche personnellement car nous étions comme Adam et Eve...c'était comme un goùut de Paradis....
Le serpent (envoyé par ?) est venu et ce fût la destruction... et maintenant je suis maudit !!!
Alors svp priez pour mon âme.... Merci !!!

Par Cl@udio 13 octobre 2016 à 20 h 43 Répondre à ce commentaire

Oh cl@udio ,nous sommes touse pêcheur, vous n'êtes pas maudit ,car le seigneur nous aime touse,je vous porte dans ma prière, courage, fraternellement brig

Par brig 13 octobre 2016 à 20 h 59

désolée ' le foie"

Par Najoi 13 octobre 2016 à 14 h 06 Répondre à ce commentaire

LA FOI & non ( le foi ) chasse n’importe quel démon …..
L’Amour dans l nos cœurs & non l(e cœur d’un poisson ) nous éloigne de tout mal ….
Le MAL ( le démon) commence en nous & il n’y a que notre foi & notre Amour qui l’empêche de demeurer dans notre vie .
Comme ( Micheline 12 octobre à 7h 59 ) je ne recours pas trop à la philosophie pour comprendre les paroles du Christ .
Il nous a demandés de nous « AIMER LES UNS LES AUTRES » & je le fais comme je le peux avec ce que me dit & là où m’envoie mon cœur … l’amour n’a pas de loi , chacun le fait à sa façon …
L’Amour que m’avait appris le Christ ( l’AMOUR DE L’ÂME ) est inconditionnel , sans limites , sans retour , sans intérêt , c’est un Amour que rien ne peut arrêter , influencer ou changer …..
L’amour de la chair …. Le frère Nicolas nous a émerveillés avec sa conclusion ….
« En épousant notre humanité , Tu restaures notre désir de nous donner pleinement . »
« En prenant sur Soi notre mort , tu nous libères de la mort inscrite dans notre corps . »
« En ressuscitant tu fais entrer notre chair dans la gloire du ciel , car la parole s’est faîte chair , pour que la chair redevienne UNE PAROLE D’AMOUR . »
Quand l’amour de l’âme épouse celui de la chair , leur fusion créée une idéale union humaine & divine qui transforme deux créatures en une seule .
Merci pour la belle méditation frère Nicolas ,
& en attendant le retour du soleil
Belle journée à nous tous .

Par Najoi 13 octobre 2016 à 14 h 05 Répondre à ce commentaire

Merci Audrey et Antoinette. Comme toujours vos interventions sont éclairantes.
Bon, je ne suis pas certaine d'intégrer tout, mais la culture que vous apportez est souvent lumineuse.
Le plus dur reste encore à faire... Sourire !
Cordialement
Blandine

Par Blandine 13 octobre 2016 à 11 h 10 Répondre à ce commentaire

Seigneur tu es venu sauver ce qui était perdu..... Aides-nous dans notre quotidien parfois difficile !!!!!!
Au nom du Père , du Fils et du Saint Esprit .... AMEN....

Par Ninine 13 octobre 2016 à 8 h 48 Répondre à ce commentaire

LE SIGNE DE LA CROIX

Au nom du Père , la main sur le front .
Je voudrais écrire Dieu sur tous mes rêves .
Je voudrais marquer Dieu sur toutes mes idées .
Je voudrais , que la main de Dieu soit sur toutes
mes pensées .
Au nom du Fils , la main sur le coeur .
Je voudrais dire Dieu .
Je voudrais chanter Dieu avec tout les mots de mon amour .
Je voudrais planter Dieu dans tous les jardins de ma tendresse .
Au nom du Saint Esprit , la main qui fait la traversée et le voyage depuis l'épaule
jusqu'à l'autre épaule , je voudrais écrire Dieu sur tout moi-même .
Je voudrais m'habiller de Dieu de haut en bas et d'une épaule à l'autre .
Je voudrais que le grand vent de l' Esprit souffle d'une épaule à l'autre ,
d'un bout du monde à l'autre jusqu'aux extrémités de la terre .Amen
Auteur : Père Jean Debruynne 1926- 2006

Par fred 13 octobre 2016 à 7 h 07 Répondre à ce commentaire

RECTIFICATION :

Pardon pour l' erreur au sujet de la référence donnée sur Internet : il s'agit de la séquence n° 3 et non 4.

Par Marie-Thérèse L 13 octobre 2016 à 6 h 33 Répondre à ce commentaire

Dans tous ce que nous prenons comme décision il est important de prier et demander au Seigneur de nous accorder sa grâce, et sa protection...Seigneur tu es venu sauver ce qui était perdu, sans toi nous ne pouvons rien faire...Il faut que nous gardions en mémoire quand le couple est uni le mystère de la trinité droit être dévoilé pour que la communion demeure...Merci pour cette belle méditation !!!

Par Marie-Noëlle HONORE 13 octobre 2016 à 5 h 56 Répondre à ce commentaire

En réf. aux commentaires d'Alain (6 h O8) et de Paul (12 h 48).

Vos interventions expriment d'une façon très différente, une même réalité : le véritable amour est dans le retrait (laisser sa place à l'autre) ; une vie n'est pas de trop pour en découvrir tout le mystère.
J'ai trouvé fort intéressante et percutante, l'interprétation de l'exégète André Wénin au sujet de la réaction d'Adam (notre frère en marche vers l'altérité) : "voici l'os de mes os et la chair de ma chair". Permettez-moi, frère Nicolas, d'y faire allusion.
Voir :" Entretien d'André Wénin avec Philippe Cochinaux (séquence 4)" . sujet : la création, non pas de la femme mais de l'homme et de la femme.

Par Marie-Thérèse L 13 octobre 2016 à 5 h 42 Répondre à ce commentaire

Merci, Marie Thérèse.

je vous remercie pour votre message et les références que vous nous citez.
Vous savez, je n'ai pas beaucoup de connaissances théologiques.
J'ai déjà trop tendance à " m'envoler ", la tête bouillonnante.
Et je ne suis pas très érudit. Mais je m'efforce d'être un praticien.
C'est à dire : " Qu'est-ce que cela veut dire dans la vie de tous les jours ? ".

Il y a une phrase qui me plaît, pour parler de cela, elle est de Coluche :
" La bonne longueur des jambes, c'est quand les pieds touchent le sol ".

Je me suis permis d'écrire (12h48) :
" Les conseilleurs ne sont pas rares,
mais les vrais amis ne sont pas légion ".

Je remercie ici les amis qui nous ont tenu la main.
Ils nous ont offert la présence de leur cœur.

Je te remercie, mon Dieu, pour les moments
parfois même sans parole
où j'ai pu me déposer en Ta Présence,
alors que je me tenais la tête entre les mains.

Bon chemin à nous tous, vraiment, aujourd'hui.

Par Paul (Belgique) 13 octobre 2016 à 7 h 55

Trés beau frére Nicolas, et réaliste de vérité.
émerveillement , puis ma faiblesse aparait dans le
Serpent jaloux qui sépare, s'insinue, brise. Donne le désir de domination ,accuse., vole consomment.... PUIS le désir ,mon désir d'y croire , de prendre du moins d'essayer de prendre l'autre tel qu'il est , l'éspérance par moment...
Vaste programme , pas facile.
Seigneur je te confie tous les couples en difficultés. Bénie les.
Merci.

Par sabrina 13 octobre 2016 à 3 h 15 Répondre à ce commentaire

MERCI !

"Levez-vous d'abord pour prier " Et le reste viendra......après .

Par mic 12 octobre 2016 à 23 h 49 Répondre à ce commentaire

Mahona,
Je crois que je suis en ce moment un peu comme vous, besoin de "me retrouver" vraiment.
Je me sens un peu, comment dire, "à côté", je n'arrive plus à suivre le sens profond des textes..un désert.
Mais, je vais tenter de persister, est-ce mieux? Mystère!!!
Union de prière avec tous et bonne pause à Mahona.

Par monette 12 octobre 2016 à 23 h 26 Répondre à ce commentaire

La parole s'est faite chair pour que cette chair se fasse parole d'amour !!! A méditer

Par vincent 12 octobre 2016 à 23 h 04 Répondre à ce commentaire

Merci pour ce magnifique texte évoquant la Vie la Mort par le péché et la Résurrection totale et entière de ta créature Seigneur. .Envoie-nous ton Esprit pour nous permettre de croire à la Résurrection des "corps" telle que dans ton plan de Vie éternelle Merci Seigneur Jésus. L.D.

Par dourte léon 12 octobre 2016 à 22 h 29 Répondre à ce commentaire

"Une famille en prière est une parcelle de ce levain qui fait lever toute pâte, une étincelle de ce feu que le christ est venu allumer sur le terre,elle porte la vie et l'espoir de notre humanité "

Père, dans ton dessein d'amour sur l'humanité, des le commencement, tu as voulu,que la profonde union d'amour entre l'homme et la femme, tu as mis le désir d'aimer et d'être aimé, le sacrement de ton amour pour tous les hommes et le signe de l'amour de jésus ton fils pour l'église que nous formons.
Viens par ton esprit Saint, ton esprit d'amour, fortifier tous les couples dans la fidélité a alliance, viens visiter par ton esprit les foyers traversé par les épreuves de la séparation ou de la maladie, viens fortifier la liberté et le choix des jeunes pour qu'il osent fonder une famille stable a laquelle ils aspirent. Fais leur comprendre qu'il ne sont pas déterminer d'avance et que pour eux le bonheur est toujours possibles quelques soit leur vocation, leur chemin, que ton esprit leur donne la joie,la force de répondre a tes appels ,sans crainte, ,ainsi soit-il. ....petit serviteurs de la miséricorde

Par brig 12 octobre 2016 à 22 h 10 Répondre à ce commentaire

Chère Mohona ,merci pour tout vos commentaires, un petit moment de pauses fait du bien, sur notre chemin de foi,il y a des arrêts pour prendre un peu de repos, est pour faire le point, sur nous même, .que votre ange gardien vous accompagne, dans la prière, je pense bien a vous dans ma petite prière, je vous dit ,a bien vite vous retrouvez ,sur le chemin du site,est prenez moi aussi dans vos prières, je vous embrasse, fraternellement ,..brig

Par brig 12 octobre 2016 à 21 h 30 Répondre à ce commentaire

A Mahona, Vous serez avec nous dans nos pensées et nos prières, soyez certain que nous ne vous oublierons pas et que nous serons heureux de revoir vos commentaires pendant l'Avent, de tout coeur avec vous, Kat

Par Kat namur 12 octobre 2016 à 20 h 43 Répondre à ce commentaire

Chère Mahona,

Quelle lassitude, quel découragement.
Vous avez besoin de faire un break;
Faites-le sans regret, ni remords.
Si cela doit vous apporter la sérénité,
Vous aider à vous recentrer, faites-le !
Nous vous attendons en priant pour vous,
Priez pour nous.
Que Dieu vous vienne en aide et qu'Il vous garde

Je vous embrasse bien fraternellement

Marie Jeanne

Par Marjeanne 12 octobre 2016 à 20 h 05 Répondre à ce commentaire

infos : L'Archange RAPHAËL , signifie Dieu qui guérit !
D'ailleurs , on trouve les Trois , qui sont nommés dans la bible .
Saint Michel Archange ,
Saint Gabriel .
Saint RAPHAËL , quand aux autres , n'étant pas dans La Sainte Bible , je trouve quand même curieux ,
certains livres , dédier aux anges , et dans des invocations , ma foi curieuse , c'est dire , juste qu'il faut
apprendre à marcher avant de courir , et qui sait de ne pas en voulant bien faire , tomber d'ans l'occulte .
Le juste vivra par sa foi .On trouve de tout de nos jours ...vaut mieux ne pas jouer , avec le feu ...

Par T 12 octobre 2016 à 17 h 57 Répondre à ce commentaire

Chaque jour n’ayons pas peur

avancer Faire Confiance en DIEU JÉSUS LE RESSUSCITÉ

Par ALBATRE 12 octobre 2016 à 15 h 57 Répondre à ce commentaire

"En prenant sur toi notre mort, tu nous libères de la mort inscrite dans notre corps. En ressuscitant, tu fais entrer notre chair dans la gloire du Ciel." Par ta mort et ta résurrection, nous sommes déjà sauvés et promis à la Vie Eternelle. Seigneur, nous te prions et te rendons grâce pour ton Amour infini à notre égard.
Merci Frère Nicolas pour cette méditation et cette conclusion qui nous invite à devenir à la suite du Christ, parole d'Amour pour tous ceux que nous croiserons sur le chemin du Royaume. En UDP avec toutes et tous.

Par Jean-Louis 12 octobre 2016 à 15 h 02 Répondre à ce commentaire

"Seigneur, tu es venu sauver ce qui était perdu."Sauve moi et UDP.

Par Ferri 12 octobre 2016 à 14 h 17 Répondre à ce commentaire

Que le Seigneur vous sauve, Ferri, n'ayez pas peur, il nous ouvre les bras, et nous donne tout son AMOUR et sa Miséricorde avec Marie, je vous recopie les paroles du beau chant, je prie avec vous:
1. Jésus, berger de toute humanité
Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus
2. Jésus, berger de toute humanité
Tu es venu guérir ceux qui étaient malades
3. Jésus, berger de toute humanité
Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs

Par MARIE 12 octobre 2016 à 14 h 38

J'ajoute le refrain que chacun de nous peut méditer car on se convertit chaque jour:

Prends pitié de nous, fais nous revenir, fais nous revenir à toi, prends pitié de nous.

UDP de tout cœur.

Par MARIE 12 octobre 2016 à 14 h 43

A de multiples reprises, L'archange Raphaël rassure Tobie, il peut s'unir sans crainte à Sarra malgré les démons qui ont occasionné tous ses malheurs, il a désormais les moyens de lutter contre eux.

Comme nous aimerions nous aussi être rassurés sur notre avenir!

Oui, nous aussi allons de l'avant avec Toi, Seigneur, Tu nous donnes tous les moyens de faire triompher l'AMOUR, n'ayons pas peur!

UDP et merci à chacun de vous.

Par MARIE 12 octobre 2016 à 13 h 12 Répondre à ce commentaire

Chers amis,
je voudrais conter entre nous, au milieu de notre nef cybernétique,
une petite histoire des amoureux.


Je t’ai rencontrée, tu m’as rencontré.
Nous nous sommes rencontrés.
Pourquoi toi ? Pourquoi moi ?

L’enfant en moi, assoiffé depuis sa jeunesse, m’a dit : c’est toi.
J’ai alors vécu dans la douceur de sentir et d’espérer
que tu comblerais tous mes espoirs et les manques de ma jeune histoire.
Pour toi, comme pour moi, l’enfant en nous renaissait joyeusement.

Et puis, comme notre poète Julos Beaucarne l’a dit avec un humour plein de tendresse :
« Tu t’étais endormie avec Tarzan, …
… et le matin, tu as constaté qu’il avait pris toute la couverture … ».
Tarzan n’est plus Tarzan… ou bien Jane n’est plus Jane.
Le rêve se fendille.
Où est l’amour ?
Je me dis que tu ne m’aimes plus.
J’ai peur.

N’aie pas peur, mon petit, ma petite.
Ton rêve s’est endormi pour un moment.

Ton amour, lui, n’est pas parti, si tu le choisis.
Sois patient.
Maîtrise cette tempête qui t’agite.
Ne l’étouffe pas.
Reste tendre,
Prends le temps de parler.
Evacue avec lui ou avec elle les objets encombrants.
Lavez ensemble votre amour.
Pardonnez.

La rencontre, l'amour, le pardon.
Le premier miracle du Fils s’est passé à Cana.
Il a changé l’eau des ablutions
en un vin que les gens ne connaissaient pas encore.

Ce n’est plus Tarzan ou Jane que je recherche en toi, maintenant.
C’est toi. Comme que je ne te voyais pas encore.
Comme tu es.

Bonne journée, vraiment.

Par Paul (Belgique) 12 octobre 2016 à 12 h 48 Répondre à ce commentaire

Très juste! Merci Paul, le cheminement d'un couple de l'éblouissement à la maturité est une belle histoire d'Amour sous le regard de Dieu. UDP

Par MARIE 12 octobre 2016 à 13 h 17

A Paul : les 3 derniers vers de votre "petite histoire des amoureux" résonnent en moi. Cette poésie illustre un amour vrai, profond, qui ne se limite pas aux apparences........ et qui veut continuer à vivre dans la durée. Qu'en est-il lorsque Tarzan ou Jane révèle sa véritable nature qui n'est ni bonne, ni calme, ni aimante ? J'aimerais beaucoup ne voir que le "bon côté" des personnes ou des choses et croire que chacun est capable de s'améliorer et de faire un véritable travail sur soi. J'ai bien peur de n'être plus à même d'accueillir en ce moment les lectures un peu lénifiantes ou trop aimables ou trop "bien pensantes". Je me sens un peu à côté de tout cela et ai besoin de prendre, à mon tour, un peu de recul. Je reste en pensées avec tous les participants, acteurs et commentateurs, et vous retrouverai sans doute pour la préparation à Noël. A tou(te)s, merci pour ce que vous m'avez apporté.

Par mahona 12 octobre 2016 à 14 h 38

Chère Mahona,

En écrivant ce petit texte, je me suis demandé, après coup, si je ne m'étais pas exprimé de façon trop poétique.
Le moment de la désillusion, (des désillusions ?) dans le couple, est parfois très rude à vivre.
Il nous appelle à faire des choix, et prendre des décisions personnelles.
Ce n'est pas simple.
Je vous parle de cela avec plus d'humilité que de fierté.
Les conseilleurs ne sont pas rares,
mais les vrais amis ne sont pas légion.

Reposez-vous bien, Mahona.

Par Paul (Belgique) 12 octobre 2016 à 15 h 04

Merveilleux

Par Dunand Gérard 12 octobre 2016 à 12 h 09 Répondre à ce commentaire

Rendons grâce au Seigneur Jésus qui nous sauve en épousant notre humanité, en prenant sur lui notre mort, en nous ressuscitant, afin que sa parole d'amour nous dévoile l'amour du Père, du Fils et de l'Esprit Saint pour demeurer, animer et transformer nos cœurs et nos corps jusqu'à l'entrée dans la gloire éternelle.

Par Hélène S. 12 octobre 2016 à 11 h 42 Répondre à ce commentaire

Pour vous, frère Nicolas, en guise de "merci",
Pour moi et tous les lecteurs - auditeurs de "marche dans la Bible",
je prie avec les dernières phrases de la méditation de ce jour :
"Seigneur, tu es venu sauver ... tu restaures notre désir ... tu nous libères de la mort ...En ressuscitant, tu fais entrer notre chair dans la gloire du Ciel. Car la Parole s'est faite chair pour que la chair redevienne une parole d'amour."

Par Madeleine 12 octobre 2016 à 11 h 30 Répondre à ce commentaire

Merci, Le livre de Tobie est une grâce, j'y suis souvent revenue ou bien évoquer en moi. Es que je me sens accompagner dans mon pèlerinage, j'entre oui ou non en relation avec ce mystérieux et si prévenant compagnon. Mon espérance mise de nombreuses fois à l'épreuve est elle ébranlé, suis je capable d'y revenir de tenir à travers l'épreuve dans l'espérance. Merci de rétablir si simplement le corps lieu de l'incarnation qui acquière la noblesse quand il revêt le sens de la relation de Vie auquel nous sommes invité dans nos gestes quotidien; le regard qui envisage sainement la personne auquel je dis bonjour, l’accolade à l'amis que je rencontre ou à la personne affligé, les gestes de tendresses entre les générations qui ce rencontrent à une fête de famille, les gestes du couple qui de la parole au regard au gestes les plus tendres sont bons si ils gardent le désir de Vie partagé. Le Christ a posé beaucoup de gestes quand je lis les évangiles je le voie avec ses émotions et ses gestes. La création rappelé par frère Nicolas nous montre qu'elle a été désiré et voulu comme cela par Dieu et que Dieu a dis "cela est très bon" à nous de méditer comment nous y vivons pour le bon.

Par Flipo Etienne 12 octobre 2016 à 11 h 27 Répondre à ce commentaire

Seigneur, tu nous rends la joie d'être sauvé, tu nous réunis de nouveau.
Tu nous libères, tu nous guides sur un chemin plus sur.
Le chemin de conversion est un chemin de liberté, celui de la liberté retrouvé.
Rien n'est facile, ni simple, chacun de nous traine derrière lui sa brouette de vilenies, la croix est lourde et pourtant ,petit à petit, on se déleste de tous ces fatras.
Tu veilles, Seigneur, pour que ton serviteur ne trébuche pas et pour cela, tu pardonnes jusqu'à 7 fois 77 fois.

Par Jean Michel 12 octobre 2016 à 11 h 27 Répondre à ce commentaire

JE VOUDRAIS ALLUMER DES : étoiles

Pour que le monde soit plus beau , Seigneur
Je voudrais allumer des étoiles dans la nuit .
Une étoile du Regard
Pour un peu de Lumière dans le coeur pour ceux et celles à qui personne ne fait attention .
Une étoile d'écoute
Pour un peu de Chaleur dans le Coeur de ceux et celles à qui personne ne donne de temps .
Une étoile de PAROLE
Pour un peu de joie procurée par quelques mots d'encouragement , de merci , de tendresse .
Une étoile de service
Pour un peu de Partage avec des Mains qui se tendent , qui travaille , qui nous entourent .
Une étoile de parfum
Pour respirer à fond la vie , pour admirer et ressentir les merveilles qui nous entourent .
Je voudrais , Seigneur , allumer juste quelques étoiles
pour conduire le monde jusqu'à Toi .

Par Auteur anonyme 12 octobre 2016 à 11 h 20 Répondre à ce commentaire

Merci a ma belle étoile ,fraternellement brig

Par brig 12 octobre 2016 à 13 h 06

Merci Brig !

Si l'auteur de ce texte est inconnu, c'est bien vous qui nous le transmettez, qui nous l'offrez. C'est toute la charité qui vous habite, votre foi sincère qui s'expriment par vos lèvres. Merci, c'est beau.
Bonne nuit, que Dieu vous garde.

Je vous embrasse

Marie Jeanne

Par Marjeanne 12 octobre 2016 à 20 h 20

Chère Marjeanne, ceux très beaux texte, je ne les pas écrit, c'est l'internaute Auteur anonyme .merci beaucoup ,fraternellement ,Brig

Par brig 12 octobre 2016 à 21 h 43

Le démon (les motivations primaires inconscientes) s'enfuira quand il respirera "l'odeur de sainteté", c'est à dire quand seront mis en oeuvre l'intelligence (le coeur) et le courage (le foie) . Il n'y a rien de surnaturel : la parole de Dieu n'est pas dans les cieux ni au-delà des mers, mais en nous, dans notre incarnation. "Entre nos mains, voici ta vie qui renaît de nos cendres" (chant de communion). J'aime aussi beaucoup le commentaire d'Audrey, très éclairant. Nous pouvons être libérés de nos entraves (jalousie, peur, ressentiment...) en écoutant et en mettant en pratique la parole de Dieu, je veux dire, nous en avons la capacité, ceci pour aller vers la vie abondante. La réflexion et l'action (en lien avec des principes spirituels) nous libèrent de nos obstacles illusoires.

Par Antoinette G 12 octobre 2016 à 11 h 08 Répondre à ce commentaire

Comprendre et surtout suivre la Parole de Dieu ....Merci pour cette méditation ben éclairante !

Par Marguerite 12 octobre 2016 à 10 h 53 Répondre à ce commentaire

Merci frère Nicolas , je pense à cette année de La Miséricorde Divine , qu'elle soit
dans nos coeurs , cette confession :rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu , surtout pour les ouvriers de part
le monde ...avec L 'Angelus ....Faites tout ce qu'Il vous dira .
Je prierais de ma Ninive , que chaque accompagnateur spirituel , aient le visage découvert ,
apportant la grâce de Dieu , dans des enfants devenus .Verbe fait chair , vers cette porte
de La Miséricorde Divine , pour ainsi faisant , découvrir Le coeur sacré de Jésus .
Il y a encore tant de Marthe ....Ci vuole , tanta pazienza per aprire , quella della sapienza .
.Oui Frères Merci , vous qui de part le monde , avez donner votre vie , pour nous donner la réjouissance dans le Seigneur ..prière : Seigneur tout puissant et miséricordieux ,veuillez me diriger et m'accorder un séjour de Paix et de bonheur , que l' Archange RAPHAËL m'accompagne sur ma route afin que je revienne dans votre maison avec la paix , le Salut et la joie . Seigneur ayez pitié de moi .
Christ ayez pitié de nous .
Seigneur ayez pitié de .......TOUS .

Par fred 12 octobre 2016 à 9 h 36 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette belle méditation. Je viens de la lire en attendant mon cours de gym. Je vais prêter une attention tout particulière à mon corps!

Par Brigitte 12 octobre 2016 à 9 h 19 Répondre à ce commentaire

Merci, frère Nicolas, je n'avais jamais lu ni Tobie ni la Génèse ainsi, et c'est éclairant.
J'ai beaucoup aimé "la Parole s'est faite chair pour que la chair puisse redevenir Parole", ce qui se rapproche assez de la phrase de St Irénée de Lyon "Dieu s'est fait homme..."
Merci.

Par POMPEY Denis 12 octobre 2016 à 8 h 46 Répondre à ce commentaire

Merci Frère Nicolas.
Au moins nous savons que la vie n'est pas un long fleuve tranquille.
A l'époque du Christ, c'était le démon, dans la peu d'un serpent, aujourd'hui, c'est la tentation dans cette société de consommation ou tout s'achète, sans mérite, sans reconnaissance, sans foi et sans amour.
Méfions-nous de la facilité, de la jalousie, du désir, de tout ce que le monde d'aujourd'hui fabrique en nous et non pas l'amour dans notre cœur.

Par SYLVESTRE14 12 octobre 2016 à 8 h 25 Répondre à ce commentaire

Que le Seigneur te bénisse et qu' il te donne te garde .
Que le Seigneur fasse lui son toi sa face et qu'Il t 'accorde
sa grâce !
Que le Seigneur tourne sa face vers toi ,
et qu'Il te donne la paix .
cette paix ? c'est la paix du Christ ....
Il n 'y a pas de plus grand amour de donner sa vie , pour ceux qu'on aime ...Pierre , fils de Jonas ; m'aimes -tu ?
Tu sais toutes choses Seigneur , Tu sais que je t'aime .....

Par fred 12 octobre 2016 à 8 h 02 Répondre à ce commentaire

Beaucoup trop intellectuel pour moi. Le texte pour moi est une belle histoire. La méditation sur le couple est enrichissante, mais je ne fais pas le lien avec le texte.
Dans mon quotidien je ne me figure pas en lien avec la philosophie des mots,
Vous m'embrouille à et je deviens crédule , car tout et dans toutes les écritures de toutes les religions nous pouvons faire dire des explications au sens, aux idées , dans le sens que l'on veut, cela s'appelle de la machination ou du bourrage de crâne .
La Foi en Dieu n'est pas ça

Par Micheline 12 octobre 2016 à 7 h 59 Répondre à ce commentaire

C'est vrai que ce texte est un rajout assez récent dans la Bible, et à première vue, il paraît un conte pour enfants : comme vous , au départ, cette histoire ne me disait rien. Mais même les contes ont un sens caché, à plus forte raison, les histoires jugées dignes d'être incorporées à la Bible. En confrontant nos interprétations, je trouve qu'on arrive à en dégager la richesse spirituelle.En effet, les gens d'autrefois étaient exactement comme nous, avec les mêmes interrogations.
Personnellement, cela m'aide de réfléchir à partir des mots, mais chacun est différent. C'est même pour ça que l'Eglise a admis plusieurs mouvements religieux d'orientations diverses (enseignement, soins aux malades, fraternité avec les exclus...). Il n'y a pas que l'étude des textes pour faire progresser, le Christ l'a dit souvent, ce sont les actes qui comptent. Par exemple moi, j'ai beaucoup lu, mais très peu vécu. De ce fait, ma foi est sûrement beaucoup moins solide que celle de quelqu'un qui a traversé nombre d'épreuves, pour lui ou pour les autres.

Par Antoinette G 12 octobre 2016 à 17 h 33

Ô combien cette méditation vient toucher le centre de la déchirure de mon coeur !
La chair nous est donnée pour être Parole d'Amour , et donner la Vie est l'œuvre de DIEU .
Mais nous nous approprions tout et l'amour devient sentiment , plaisir , possession, domination .
Seigneur , merci de m'avoir , nous avoir, donné la grâce de la Foi : le chemin pour découvrir que tu désires nous épouser pour nous sauver du péché.
Toi seul nous ouvres à l'Amour , don véritable de nous-mêmes :ce MÊME qui veux garder pour soi et enferme au lieu de libérer , mais comme Tobie et Sarah prenons le temps de prier pour entrer dans la vie intérieure de l'Esprit : source de Vie et par là de don de soi .
Merci pour ce temps de méditation , qui nous ouvre chacun à découvrir et offrir l'action de l'ESPRIT SAINT , aujourd'hui dans l'intime de nos vies .

Par Nicole.B 12 octobre 2016 à 7 h 53 Répondre à ce commentaire

Oui , le mariage , est un sacrement , celui de l'église , nous y amène par cette alliance là ; qui est de cheminer vers Dieu .
Je pense à Sa Parole : Que veux- tu que je fasse pour toi ? et l'aveugle dira : que je voie ! Avoir la foi c'est un cadeau , mais
si elle est aveugle , elle risque de briser dans sa chair , les os de ces os , la chair de sa chair . Un mauvais mariage , conduit dans des dérives , des cris et des grincements de dents , les fruits , qui sont les enfants en seront meurtris ,souvent c'est en regardant l'arbre , que l'on voit les fruits .Laissez venir à moi les petits enfants , puis dans Mth:18,6:
Si quelqu'un doit scandaliser l'un de ces petits qui croient en Moi , il serait préférable pour lui de se voir suspendu autour du cou une de ces meules qui tournent les ânes et engloutis en pleine Mer .Ailleurs encore , celui qui n'accueille pas la royaume de Dieu , comme un petit enfant ...Le poisson un remède ? son foi aussi , je pense à notre Seigneur sur la croix , disant : Père non pas ma volonté mais la tienne ! Toutes ces meurtrissures en Christ , dans cet amour qui croit tout , qui espère tout , n'est -ce pas le projet accomplit par Le Messie .Dieu à établit , fait l'homme pour qu'il soit cultiver , lui donnant
par le baptême , son Esprit Saint ..., afin de vivre sa foi , en Dieu en toute simplicité de coeur . Cherchez, dira Jésus et vous me trouverez .Oui cet avocat là , est même capable de déplacer des montagnes , de nous laver les pieds, Lui qui se représentait , afin de rendre l'église pure et sans tache ...NB:vous êtes le temple de l'Esprit Saint .Ceux qui sont dans le Christ Jésus ont crucifié en eux la chair , avec ses passions et ses convoitises ..GA:5; 18: 25. Marie notre Mère , par son oui
, devient l'épouse de l'Esprit Saint , Joseph lui , fera de tout pour la protéger , elle et l'enfant ....N'aie pas peur de prendre Marie chez toi....Mon âme exalte le Seigneur ; toutes les générations me diront : bienheureuse .

Par fred 12 octobre 2016 à 7 h 41 Répondre à ce commentaire

Merci frère Nicolas pour le dernier paragraphe de votre commentaire, j'étais un peu perplexe en lisant le texte, mais là mon coeur à respiré et c'est réjoui car j'ai ressenti que c'était vraiment l'Amour qui me parlait et notre Audrey l'a bien approfondi, merci, en union de prières avec vous tous, Kat

Par Kat namur 12 octobre 2016 à 7 h 38 Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas tous ces textes ....cela ne m'aide en rien dans la journée ....

Par Marie 12 octobre 2016 à 7 h 03 Répondre à ce commentaire

Je suis de votre avis

Par minervas 12 octobre 2016 à 12 h 28

Le démon, pense Tobie, "ne lui fait rien parce qu'il l'aime". Mais garder enfermé et empêcher quiconque d'approcher n'est pas aimer, c'est même tout le contraire d'aimer. C'est vouloir posséder l'autre, se l'approprier. Tobie est appelé, lui, à aimer Sarra, et l'aimer, c'est vouloir la libérer. Et c'est tout aussi librement qu’elle se donnera. Les enfants, fruits de cette union, témoigneront que celle-ci est vraie et bénie de Dieu: elle sera porteuse de vie.

C'est de cela aussi dont témoigne, à mon sens, le petit rituel que l'ange conseille à Tobie. Le sens symbolique en est très riche. Le cœur, centre vital, est dans les civilisations antiques bien davantage le lieu de l'intelligence que des sentiments. Il est le lieu de la sagesse, et de la mémoire. Il est aussi le lieu de Dieu: le Saint des Saints est le cœur du Temple. Et c'est bien ce cœur-là qu'il est ainsi proposé à Tobie et Sarra de tourner - de tourner ensemble - vers Dieu. Leur union se scelle là. Le poisson, symbole de vie et de fertilité, souligne la portée vivifiante de cet acte fait en conscience. L'encens, avec lequel s'élève la prière, dit tout le sacré contenu dans le fait de présenter ainsi son cœur à Dieu, de le lui offrir. Le démon, qui ne connaît que possession, ne supporte pas le don gratuit: il s'enfuit.

Quant au foie, c'est au courage qu'il est associé. Peut-être dit-il le pas qu'il faut franchir pour s'abandonner ainsi entre les mains de Dieu. C'est le pas que doivent faire Tobie et Sarra, au-delà de la peur de mourir que confesse Tobie. Se donner ainsi est geste radical, total. Un pas de confiance, le saut de la foi. Se donner ainsi n’est en rien mourir. C’est faire un pas de Vie.

Par Audrey 12 octobre 2016 à 6 h 51 Répondre à ce commentaire

J'ai toujours beaucoup de mal à voir le lien entre la méditation de Frère Nicolas et le texte auquel il est censé se référer, aujourd'hui plus encore que les autres jours.
Merci Audrey, ton commentaire nous éclaire sur le texte et nous montre comment celui-ci peut nous guider aujourd'hui.

Par Philippe D. 12 octobre 2016 à 7 h 37

Merci, Audrey, pour l'éclairage sur les symboles du cœur et du foie. Avec douceur et sagesse, comme toujours.
Je me permets d'ajouter que dans la tradition chinoise, - plus de 2500 ans d'âge, ... du bon vin, donc - le cœur est associé à la joie et le foie à la mise en mouvement de l'énergie. "Le foie lance l'énergie". Cela ressemble assez fort à ce que vous nous partagez.
Je suis émerveillé de voir comment les observateurs respectueux du réel, dans l'antiquité, expriment des idées semblables, d'où qu'ils soient dans le monde.
Oui, Dieu a semé les graines de son Amour dans le monde entier.

Bon, Tobie a utilisé le foie et le cœur du poisson (le premier signe des chrétiens).
Mais il a gardé la bile pour plus tard, pour soigner les yeux de son père.
Et bien, dans la pharmacopée chinoise, la bile de certains poissons d'eau douce intervient dans l'élaboration de prescriptions pour soigner les problèmes oculaires...

Bon, lorsque votre voisin vient amicalement vous apporter deux truites qu'il a pêchées le matin,
n'allez pas vous précipiter sur leur vésicule pour soigner votre conjonctivite ... ;-)

Même s'ils n'annoncent pas tous le Fils, je suis toujours émerveillé par la sagesse des anciens.
Comme l'éveil à la connaissance des enfants de Dieu.

Bonne et joyeuse journée à tous !

Par Paul (Belgique) 12 octobre 2016 à 9 h 52

Merci Philippe, et merci Paul pour ces précisions sur la médecine chinoise! Cette utilisation de la bile n'est pas sans rappeler le principe d'analogie, analogie entre une plante, ou un élément animal, et le mal qu'il doit combattre, si présent encore dans la pharmacopée occidentale aux XVIIème et XVIIIème siècles, encore tout imprégnée de Galien et des auteurs antiques. Tout cela est fascinant!
Cela me rappelle un livre particulièrement intéressant que j'ai beaucoup utilisé dans différentes études, et auquel je me réfère encore souvent: "Se soigner autrefois. Médecins, saints et sorciers aux XVIIè et XVIIè siècles" par François Lebrun (Ed. du Seuil, 1995). Un bonheur de lecture!
Merci aussi pour les truites, un beau sourire dans cette journée!
Merci à tous! Prières avec et pour tous.

Par Audrey 12 octobre 2016 à 15 h 04

Merci Audrey pour votre gentille pensée d'hier soir.
Quand un de nos organes est déficient, on se rend
compte de son importance. Et tout le corps en souffre;
Pauvre Tobit, je peux comprendre sa détresse.
Merci pour vos commentaires (méditations).
C'est beau.
Je vous embrasse, que Dieu vous garde.

Marie Jeanne

Par Marjeanne 12 octobre 2016 à 17 h 11

Nous mettons beaucoup de temps pour découvrir l'amour ultime qui est don pour l'autre, agape. Comme l'a souligné Simone Weil, le véritable amour est dans le retrait pour laisser l'autre être. Or la relation se crée bien souvent sur l'eros, et en reste là. Il y a plusieurs étapes dans une relation homme-femme et l'étape ultime se construit et se développe avec le temps pour laisser se développer philia et agape. Malheureusement la relation reste souvent au sentimentalisme, donc un amour de surface. Tel le grain qui est tombé sur la route il ne trouve pas la bonne terre pour se développer et meurt. Il faut une vie pour découvrir le mystère de l'amour. C'est dans ce sens que l'amour entre un homme et une femme est don de Dieu, d'où le mariage qui est sacrement.

Par Alain 12 octobre 2016 à 6 h 08 Répondre à ce commentaire

bonjour je n ai pas du tout compris le texte de la méditation qui peut m'éclaircir je vous remercie à l'avance, bonne journée à vous tous.

Par faux dominique 12 octobre 2016 à 5 h 57 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires