En voyant la réaction des gens de Ninive, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés. Jonas en eut un grand dépit, et il se fâcha. Il fit une prière à le Seigneur: "Ah ! Seigneur, dit-il, n'est-ce point là ce que je disais lorsque j'étais encore dans mon pays ?
C'est pourquoi je m'étais d'abord enfui à Tarsis; je savais en effet que tu es un Dieu de pitié et de tendresse, lent à la colère, riche en grâce et te repentant du mal. Maintenant, Seigneur, prends donc ma vie, car mieux vaut pour moi mourir que vivre." le Seigneur répondit: "As-tu raison de te fâcher ?"