David

« Va et que le Seigneur soit avec toi. » 1 Samuel 17,37

Le sacre de David, roi d'Israêl

2 Samuel 5, 1-7

Alors toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent : « Vois ! Nous sommes de tes os et de ta chair. Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi, c’est toi qui menais Israël en campagne et le ramenais, et le Seigneur t’a dit : “Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.” »
Ainsi, tous les anciens d’Israël vinrent trouver le roi à Hébron. Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur. Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël.
Il avait trente ans quand il devint roi, et il régna quarante ans : à Hébron il régna sur Juda pendant sept ans et demi ; et à Jérusalem il régna trente-trois ans, à la fois sur Israël et sur Juda.
Le roi avec ses hommes marcha sur Jérusalem contre les habitants de la région, les Jébuséens. On lui dit : « Tu n’entreras pas ici : des aveugles et des boiteux suffiraient à te repousser. » Autrement dit : David n’entrera pas ici.
Mais David s’empara de la forteresse de Sion – c’est la Cité de David.

Méditation

précédente suivante

Le Seigneur me conduit

Le roi David a été librement choisi par Dieu pour être le grand roi d’Israël, le messie, c’est-à-dire celui qui a reçu l’onction royale. David reçoit Jérusalem, la ville sainte par excellence, à partir de laquelle il bâtit et agrandit son royaume.
Jérusalem devient la ville sainte et résonne jusqu’à aujourd’hui de la gloire de David. Le Christ, le Messie promis par toutes les Écritures, a reçu l’onction, le Christ a reçu le Royaume de Dieu. Jésus nous invite donc, chacune et chacun, à habiter la ville sainte, à habiter le Royaume de Dieu.
Dans cette Cité de Dieu, nous ne sommes pas, sur cette terre, des sujets passifs à la merci d’un roi despotique mais bien plutôt des citoyens actifs : Jésus règne sur nos cœurs et sur nos vies non pas pour nous opprimer et contraindre notre liberté mais bien plutôt pour nous rendre libres et nous inviter à trouver de nouvelles formes de charité. Bien des voix s’élèvent pour nous dire que le Royaume de Dieu ne tiendra pas, qu’il s’écroulera, emporté par l’argent, la méchanceté des hommes, les guerres et les souffrances.
Les images qui défilent sur nos écrans pourraient bien donner raison à ces voix de malheur.
Mais ce Royaume de Dieu tient bon, siècle après siècle, car son roi n’est pas un roi à la manière des rois humains : il est « doux et humble de cœur »*, il est là pour « servir et non pas pour être servi »**. Le Christ est l’exemple que nous devons suivre, l’exemple qui renverse les valeurs apparemment établies de ce monde. Le Christ a semé l’espérance sur cette terre : nous devons cultiver cette semence pour que ce Royaume s’étende et que ce règne de paix parvienne à tous les hommes.

* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 11, verset 29.
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 20, verset 28.
Méditation enregistrée dans un studio du Christian Media Center


Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

37 commentaires

Voici une série de prière de MARCHE DANS LA VILLE qui varie tout au long de l'année avec
des noms différents à présent c'est Marche dans la bible.

Par Joseh Sacilotto 23 août 2017 à 2 h 57 Répondre à ce commentaire

@ Brig, merci pour votre message ! Je reste en union de prières avec tous.

Par monette 22 août 2017 à 11 h 02 Répondre à ce commentaire

« Le Christ est l’exemple que nous devons suivre … », nous dites-vous.
Peut-être parce que j’ai été pendant très longtemps un collègue du centurion,
que je n’aime pas trop le « nous devons ».

Partir à Ta suite !
Je suis parfois si fatigué, que je ne sais même plus trop où je suis.
Alors… partir… encore ! …

Il me semble T’entendre me dire :
« Je ne Te propose pas de courir à ma suite.
Je suis là où tu es.
Je te propose d’abord de te déposer,
à l’écoute de ton cœur, pour percevoir ma Présence.

Je te propose ensuite de me suivre
pour bâtir le Royaume dont rêve mon Père.

Je sais, tu as souffert, et beaucoup réfléchi à ta souffrance.
Et tiré des conclusions quant à la guérison de celle-ci.

Je te demande de lâcher un peu l’illusion de tes pauvres sécurités,
et de cesser de penser à tes constructions personnelles.

Je suis avec toi.
Je te demande de laisser germer
en toi et autour de toi les signes de Ma Présence
par l’Amour, le Partage et le Pardon,
qui ne demandent aucune muraille pour grandir,
seulement un peu de temps et d’espace.

Et l’espace n’est pas bien long :
il commence à ton premier prochain.

J’ai vraiment été homme au milieu de vous : j’ai eu peur, aussi.
Mes dernières frontières, celles de mon propre corps,
le monde a pensé me les arracher.

Et pourtant, aujourd’hui, Je suis toujours avec vous,
au milieu de vous, près de chacun de vous.

Dépose-toi. Ecoute. Ecoute-moi. Je suis là ».

Bonne soirée à tous, chers amis, vraiment.

Par Paul (Belgique) 21 août 2017 à 21 h 04 Répondre à ce commentaire

Merci Paul pour ce rappel du lâcher-prise.
Trop souvent encore, malgré toutes les preuves que le Seigneur m'a données, de sa présence constante à mes côtés et de son aide exceptionnelle, je fais encore du nombrilisme.
Merci de me rappeler d'être en état d'écoute de Dieu et non pas avec ma "parlote" continuelle.
Bonne fin de journée à tous. Que Dieu vous bénisse.

Par micheline (Canada) 21 août 2017 à 21 h 57

Tout simplement merci Paul, oui que ce règne de paix parvienne en nous et ainsi à tous nos frères, kat

Par Kat namur 22 août 2017 à 7 h 29

Une très belle prière, que j'aime, a médité. ..

Par brig 22 août 2017 à 11 h 04

Merci pour vos prières, elles collent bien à la vie quotidienne
En union de prières avec vous tous
Micheline

Par Micheline 22 août 2017 à 11 h 23

Merci Paul de Belgique c'est très beau et tellement vrai !

Par Marilou 22 août 2017 à 14 h 24

Très beau, cher Paul, MERCI, soyez assuré de mon union de prières, bonne marche dans la bible, pas à pas.

Que le Seigneur, Marie, tous les saints et les anges vous guident et vous protègent.

Bien fraternellement

Par MARIE 22 août 2017 à 17 h 07

Merci Paul pour ces réflexions,cette prière tirée de vos expériences de vie.Merci de nous les partager;je me sens moins seule....

Par b 24 août 2017 à 15 h 03

Merci Paul...... Dieu se fait proche et faible autour de nous.

Par Miguel Therrien 24 août 2017 à 15 h 53

OUI ! les images qui défilent sur nos écrans sont la preuve que les hommes n'ont pas compris le message du Christ
Pour certains la vie d'un homme ne vaut rien, et il pense sauver la sienne en tuant son voisin !!!
OUI ! il n'y a pas assez d'hommes (ou de femmes) qui s'élèvent contre le mal sous toutes ses formes
Prions comme Jésus le disait à ses disciples : "la moisson est grand mais il y a peu de moissonneurs !"
Si chacun faisait un effort, si chacun trouvait un moissonneur de plus...
Seigneur prends nous en pitié et sauves nous !!!
MERCI Seigneur !!!

Par Cl@udio 21 août 2017 à 20 h 31 Répondre à ce commentaire

Et nous avons nous bien compris ? dans notre vie faisons nous toujours le bon choix, sommes nous rayonnants de l'amour de Dieu, comment vivons nous ensemble dans nos églises ?
Je me sens souvent responsable mais ...
Micheline

Par Micheline 22 août 2017 à 11 h 28

Oh oui Seigneur touche nos cœurs pour que tous ensemble nous puissions faire règner la paix.
Déposons nos armes, au sens vrai comme au sens figuré, au pied de ta croix Ô doux Jésus. Tu as tellement souffert pour nous! Aide-nous, entend nos prières qui montent vers toi. Prend pitié de nous.
Tu es miséricordieux et tu es toujours près à pardonner.
Nous t'en supplions pardonne-nous, pardonne à nos frères car Seigneur ils sont si jeunes et ils ne savent pas ce qu'ils font. Que l'Esprit Saint les éclaire, nous éclaire. Prions mes frères.

Par Marilou 21 août 2017 à 19 h 58 Répondre à ce commentaire

Seigneur Dieu notre Père. Tu souffres et tu pleures avec les enfants contraints de quitter leur pays pour échapper à la guerre.
A la persécution. A la faim. Ton fils Jésus lui-même a dû fuir en Egypte pour échapper à la folie meurtrière du Roi Hérode.
Tu souffres avec ces enfants migrants. Trois fois sans défense parce que mineurs. Sur une terre étrangère. Loin de l'affection de leurs proches. Jésus nous dit : " Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci. C'est moi qu'il accueille. " ( Mc 9,37) Touche le cœur de tous les humains. Qu'ils bâtissent enfin une terre juste et fraternelle où chaque enfant peut mener dans la paix une vie digne. Touche notre cœur : Nous avons vécu une année de la miséricorde. Qu'elle ne nous quitte jamais. Aide-nous à inventer des gestes courageux d'accueil. De solidarité. De miséricorde. Les enfants sont l'avenir du monde. Que nous ne supportons pas qu'ils soient chez nous invisibles. Sans toit et sans voix. Nous te le demandons par ton fils Jésus qui, enfant, a lui-même connu le drame de l'exil. Que son esprit nous rende fraternels et solidaires.
Amen.

www.pastoralemigrations-tournai.be

Par Prière 21 août 2017 à 15 h 45 Répondre à ce commentaire

Le commentaire posté sous celui de jnc est pour nous. tous, je lui mets un autre message personnel, j'ai fait une fausse manœuvre.
Union de chants et de prières avec chacun de vous venus des quatre coins de l'horizon.

Seigneur,
Nous arrivons des quatre coins de l’horizon, Nous voilà chez toi !
Seigneur,
Nous arrivons des quatre coins de l’horizon, Dans ta maison.

1. Nous avons marché sur les routes humaines, Nous avons porté le fardeau des jours ;
Nous avons souffert la fatigue et la peine,
Nous avons offert simplement notre amour.

2. Nous avons marché au milieu de nos frères, Nous avons porté le poids de nos jours ;
Nous avons souffert en voyant leur colère, Nous avons offert simplement ton amour.

3. Nous voici enfin tous autour de la table, Rassemblés ici pour parler de toi ;
Tu nous as nourris d’un amour formidable, Et nous te chantons simplement notre joie.

Par MARIE 21 août 2017 à 14 h 44 Répondre à ce commentaire

Que notre sainte mère, nous porte dans la prière, merci,pour cette très belle prière Marie qui défait les noeuds de notre souffrance

Par brig 21 août 2017 à 17 h 37

Belle espérance frère Olivier,
Votre méditation, me fait rêver a ce beau jardin qui pourrait être notre monde,et nous -même déjà, nous serions les jardiniers, et nous sèmerions plusieurs sortes de graines.
Les graines du bonheur, la joie de vivre,nous pouvons renaître réellement a qui nous somme, car ce que nous semons nous récoltons,
Graines de l'amour, nous accepter en sachant que nous sommes des créatures divine, vivre avec le coeur, tout ce que nous faisons dans la journée,
Graines du partage et de l'amitié de sincérité avec nous même avec les autres,
Graines de libertés, sans peur,en rayonnant de cette lumière qui est en nous,
Graines de paix ouvrir notre coeur, ce nourrir de cette belle appartenances en la répandant autour de nous,plus nous recevons dans notre vie
Notre monde,notre vie,nous avons besoin d'amour de lumière, Seigneur nous devont faire notre semis a l'intérieure de nous,pour faire une bonne récolte, fruit de notre travail, de chaque jours,chaque jours cultiver ceux petit jardin en nous,autour de nous,pour un monde meilleur, en l ' inondant de ta lumière Seigneur, nous marcherons vers ton royaume
Voilà seigneur une occasions à ne pas rater aujourd'hui ce que je ressens dans votre meditation de ce jour

Alors qu'allons nous semer en cet belle journée ensoleillée aujourd'hui !!sur vous touse une pluie de Bénédiction et de milliers de graines d'amour! Je vous le souhaites

Par brig 21 août 2017 à 13 h 56 Répondre à ce commentaire

Chers Dominique je vous soutient avec ma petite prière courage a vous,bien fraternellement

Ma chère Monette! Je vous est laissée un petit message du 19 août, j'espère que vous continuez a nous écrire, nous somme sur le site aussi pour nous soutenir, et un petit mot de gentillesse, de générosité, sa fait toujours plaisir, écouter votre coeur, c'est le principal dans notre écriture, je suis sur,qu'il y aura d'autre ,frères et soeurs, qui vous répondrons, je vous embrasse, amicale

Par brig 21 août 2017 à 14 h 14

Merci BRIG,pour votre présence sur le site,je vous porte dans ma prière.

Par *** 22 août 2017 à 13 h 12

GLOIRE A DIEU AUX PLUS HAUTS DES CIEUX
PAIX DS LE MONDE ENTIER

Par claire -lina - maya 26 guillermet 21 août 2017 à 12 h 31 Répondre à ce commentaire

Merci frère Olivier de nous rappeler la spécificité du caractère de Jésus, tel qu'il se définit lui-même:" Je suis doux et humble de cœur"...Et cela fait tout à fait écho avec les propos de Mère Térésa qui affirmait:" Ne vous imaginez pas que l'Amour , pour être vrai, doit être extraordinaire. Ce dont on a besoin , c'est de continuer à aimer. Comment une lampe brille t-elle, si ce n'est par l'apport continuel de petites gouttes d'huile?...Que sont ces gouttes d'huile dans nos lampes? Elles sont les petites choses de la vie de tous les jours: la joie, la générosité, les petites paroles de bonté, l'humilité et la patience, simplement une pensée pour les autres, notre manière de faire silence, d'écouter, de regarder, de pardonner, de parler et d'agir. Voilà les véritables gouttes d'amour qui font brûler toute une vie d'une vive flamme". Et si cela était le Royaume dont vous parlez Frère Olivier?

Par Emma 21 août 2017 à 10 h 43 Répondre à ce commentaire

Cultiver la semence de Paix.
C'est une demande que j'adresse au Seigneur ,pour le Pére de mes enfants qui refuse de me parler ,donc qui met de la révolte de la souffrance dans la famille .En agissant de cette façon il n'ecoute pas son coeur doux,et ferme la porte a la paix .sa terre est morte avec tous les mauvais produits qui l'on polluées .
je confie cette semence qui n'arrive pas a germer ,je la confie a Dieu ,et je lui Rend Gràce.

Par jnc 21 août 2017 à 10 h 30 Répondre à ce commentaire

Je reprends vos paroles pour les méditer, cher frère Olivier, en vous remerciant pour la profondeur de vos méditations qui nous fortifient:

"Jésus règne sur nos cœurs et sur nos vies non pas pour nous opprimer et pour contraindre notre liberté mais bien plutôt pour nous rendre libres et nous inviter à trouver de nouvelles formes de charité ".

Oui, soyons inventifs, prenons des initiatives au nom du Christ source de VIE et d'AMOUR, n'ayons pas peur, Il nous donne la force et la grâce de son Esprit saint qui nous fait avancer dans l'Espérance quelles que soient les épreuves et les difficultés, et Il nous rassemble, "des quatre coins de l'horizon" (en chanson).

Par MARIE 21 août 2017 à 14 h 34

Soyez assurée de nos prières, je vous indique le lien pour prier ND qui défait les noeuds, en vous adressant à Marie vous serez écoutée et aidée:

http://www.mariereine.com/neuvaine-a-marie-qui-defait-les-noeuds/

Seigneur, avec Marie, tous les saints et les anges, daigne apaiser les relations familiales dans la famille de notre sœur, nous t'en prions de tout notre cœur, aide-la à rétablir la paix et le dialogue, Toi, l'AMOUR infini qui nous réunit, amen.

Par MARIE 21 août 2017 à 14 h 55

le Royaume ne peut tenir ,durer que si les hommes reconnaissent Dieu comme le seul et unique ,créateur de tout ce qui nous entoure; seul roi ne pensant pas à l'argent mais à l'amour pour tous; il est en danger actuellement par ce que les hommes se croient souvent plus puissant que lui; oui,l'argent mène le monde et pourrit tout.

Par penelope 21 août 2017 à 10 h 27 Répondre à ce commentaire

Chère Pénélope. Il n'y a pas que l'argent qui mène le monde. Il y a l'orgueil, le sexe, le pouvoir, etc...
Gardons l'Espérance. Même si les églises se vident, elles étaient bondées pour la Fête de l'Assomption. Les racines chrétiennes de la France sont solides. Elles donneront encore de beaux fruits si nous les travaillons par nos prières qui nous aideront à développer des forces de Paix st d'Amour.

Par DELORME Marie 21 août 2017 à 11 h 51

"Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas" (évangile selon St Luc). Rends-nous plus forts, Seigneur, pour mieux faire connaître Ton message d'amour.

Par mahona 21 août 2017 à 9 h 45 Répondre à ce commentaire

Merci frère Olivier de nous rappeler que nous devons "cultiver cette semence"
Il y a peu, à l'occasion de la parabole de l'ivraie, j'ai compris que seul le bon grain intéresse Dieu, c'est ce qu'il regarde en nous. Je cherchais une aide pour m'aider à faire pousser ce bon grain. j'ai trouvé ceci: l'attitude spirituelle invoquée par le pape devrait aller au delà des mots et des discours soigneusement formulés. Elle devrait être une sensibilité spirituelle qui "nous porte à voir les autres comme des frères et sœurs, et à ECOUTER à travers et au delà de leurs paroles et actions ,ce QUE LEURS COEURS DESIRENT COMMUNIQUER. ( pris dans le livre "le pape, l'iman et le rabbin" de Antonio Spadaro.)
Impossible ? Mais "ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu"

Par ninon 21 août 2017 à 9 h 26 Répondre à ce commentaire

J'éprouve quelques difficultés à décrypter le texte de Samuel. A la différence de la méditation, dont la compréhension coule de source. C'est une vraie lumière, le Royaume de Dieu, est là, et sera éternellement là. ...." Le Christ a semé l'Espérance sur cette terre : nous devons cultiver cette semence pour ce Royaume ......et, œuvrer pour faire le bien, et, rendre le monde conforme à la volonté de Dieu sur nous."

David s'emparant de la forteresse de Sion-Cité de David, a-t-il répondu à la volonté de Dieu, pour y construire un Royaume à l'image de Dieu, selon les enseignements de Jésus Christ.

Prière de ce jour, et bonne journée.

Par Florine. 21 août 2017 à 8 h 27 Répondre à ce commentaire

Merci frère Olivier ,
la moisson est grande , pour ce qui est des ouvriers , ceux qui ont choisis la vie ; ceux qui ont gardés cet ange que le Seigneur
à envoyer , par Le Christ ;sachant que Jésus à vaincu le monde , sachant que ceux qui l'ont reçu , font ces oeuvres et même
des plus grandes pour dire :Voici le temps du salut car il est précipité l'accusateur de nos frères , celui qui les accusait devant
notre Dieu jour et nuit . Oui frère Olivier beaucoup ont perdu l'espérance , d'autres réinvente la fi du monde en regardant les infos ..Nous prions , là nous il est vrai souffrons là , pour ces gens qui sont victimes de part le monde , mais nous croyons en Dieu et
je sais qu'Il nous porte dés notre naissance ,jusqu'au cheveux blancs .dans les souffrances , les guerres , c'est Lui notre Bouclier , dans la maladie , la pauvreté , le rejet , rien ne pourra nous séparer de l'amour du Christ .C'est dire:
Puisse le Seigneur illuminer les yeux de votre coeur pour vous faire voir quelle espérance vous ouvre son Appel.
Que des voeux de bonheurs , n'êtes vous pas vous consacrés , pour dire :Le Seigneur ne fait rien qu'Il n'en ai révélé le secret à Ses serviteurs .Cherchez la vie éternelle ; c'est chercher Le Seigneur qui par la bonne nouvelle , Jésus par la grâce du Père , nous envoie l'Esprit Saint à la mesure de notre foi.Grandir dans la foi , c'est cherchez à connaître celui que notre
coeur aime , év (ang) élisons , on entends , ange! c'est vous ces anges selon vos coeurs.

Par fred 21 août 2017 à 8 h 09 Répondre à ce commentaire

...L'Espérance est une moisson .....sachons la cultiver...

Par Florine. 21 août 2017 à 8 h 32

Habiter la ville sainte avec le Christ, le messie... "Nous sommes de tes os et de ta chair," disent à David, le messie, "toutes les tribus d'Israël". Ne sommes-nous pas de la chair et du sang du Christ, le messie, hommes et femmes de tous temps et de tous horizons? Me reviennent ces mots de l'Apocalypse, ce cantique chanté à l'Agneau : "et tu rachetas pour Dieu, au prix de ton sang, des hommes de toute race, langue, peuple et nation" (Ap 5, 9).
Il n'est pas de forteresse imprenable pour le messie. Lui qui règne en nos chairs, s'empare de ces forteresses que peuvent être nos cœurs. Nos cœurs fermés, comme Jérusalem, nos cœurs rebelles, arrogants, qui croient se suffire à eux-mêmes. Ils sont siens - "c'est la cité de David" - la cité du messie. Pas de sang versé, dans ce récit de la prise de Jérusalem, le seul sang dont il est question est celui du messie qui fait un avec ce peuple qui reconnaît en lui son berger.
C'est monté sur un âne que le roi "doux et humble de cœur" entrera un jour à Jérusalem, humble créature aux yeux doux. Et c'est bien ainsi qu'il conquiert nos cœurs, qu'il les libère. Pour faire jaillir en eux le meilleur et les rendre semblables au sien.
Merci beaucoup, fr Olivier! Prières pour toutes et tous en ce lundi matin.

Par Audrey 21 août 2017 à 7 h 45 Répondre à ce commentaire

Que cette Espérance,dont parle frère Olivier,soit notre dynamique positive pour aller vers nos frères en ce début de semaine....

Par Penelope dijon 21 août 2017 à 5 h 26 Répondre à ce commentaire

Seigneur suis-je aveugle ou boiteuse!
Tu m'invite toujours a la table du grand festin
Tu ouvre la porte du souper des noces" a des pauvres gentills,parfois étrangers a ta promesse, a ta grâce, ne sachant plus où allé, vers qui nous tourner! !

Heureux l'homme qui se détourne du conseil des cruels
Mais jour et nuit,il cherche l,éternel,

Comme arbre jaillissant prés d'une source vive,
Il donne en son temps chaque fruit,

Son feuillage toujours reverdit,
Tout ce qu'il fait est accomplit!

Mais les méchants son paille emportées par le vent,
Qui ne résistent pas au jour du jugement!

Ni ceux qui font le mal à l'assemblée des justes!
Car l'éternel aime la voie des justes,

Et ceux qui le mal tombent dans le néant.
Roi David :était un homme selon le coeur de Dieu, un homme réel, avec des défauts humain réel, dont l'aspiration première est d'avoir un rapport avec Dieu, nous apercevons la beauté de son âme quand nous lisons les psaume, dont la plupart on été écrit de sa main,...Dieu est mon berger, je ne manquerai de rien. .... Fraternellement

Par brig 2 août 2016 à 15 h 49 Répondre à ce commentaire

Roi, David l'est depuis bien longtemps déjà lorsqu'il est sacré par les anciens. Le petit berger laissé aux champs, devenu berger de son peuple, choisi par Dieu depuis toujours, maintenant choisi par son peuple, qui reconnaît en lui la marque du Seigneur. Qui associe sa vie à la vie de David, "nous sommes de tes os, et de ta chair", qui reconnaît sa vie en celle de David.
Il est bien Fils de David, l'enfant de Bethléem, le berger qui sauve son peuple, le Messie, l'oint, qui fait de sa chair leur chair. Le Roi.

Les aveugles et les boiteux empêcheraient le roi d'entrer dans Jérusalem? Cette Jérusalem-là, David la prend, elle est sienne. Le Fils de David, lui, les guérit, ces aveugles et ces boiteux. Il fait couler sa vie en eux. C'est au milieu d'eux qu'il entre à Jérusalem. Sa royauté, ce sont eux qui l'acclament. Ils sont sa Jérusalem, à ce Roi bientôt dépouillé, dépossédé de tout, et qui donne sa vie pour eux. Cette Jérusalem-là est la Cité de Dieu.

Et tous nous sommes ces aveugles et ces boiteux, qui résistons, enfermés dans nos murs. Ces murs dont il vient nous délivrer. Pour faire de nous son corps, pierres vivantes de la Cité de Dieu. Réalité, vivante en aujourd'hui.
"J'entendis alors une voix clamer, du trône: Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort il n'y en aura plus; de pleur, de cri et de peine, il n'y en aura plus, car l'ancien monde s'en est allé." (Apocalypse 21, 3-4)

Par Audrey 2 août 2016 à 7 h 09 Répondre à ce commentaire

Votre commentaire, très riche, comme toujours, nous est très utile, Audrey, merci.

Seigneur, Tu as présidé à la longue marche de David, aide chacun de nous à cheminer quotidiennement dans Ta lumière!
UDP avec chacun de vous

Par MARIE 2 août 2016 à 11 h 59
voir tous les commentaires