Noé

« Noé marchait avec Dieu. » Genèse 6,9

La construction de l'arche de Noé

Genèse 6, 12-20

Dieu regarda la terre, et voici qu’elle était corrompue car, sur la terre, tout être de chair avait une conduite corrompue.
Dieu dit à Noé : « Je l’ai décidé, c’est la fin de tout être de chair ! À cause des hommes, la terre est remplie de violence. Eh bien ! je vais les détruire et la terre avec eux. Fais-toi une arche en bois de cyprès. Tu la diviseras en cellules et tu l’enduiras de bitume à l’intérieur et à l’extérieur.
Tu la feras ainsi : trois cents coudées de long, cinquante de large et trente de haut.
Tu feras à l’arche un toit à pignon que tu fixeras une coudée au-dessus d’elle. Tu mettras l’entrée de l’arche sur le côté, puis tu lui feras un étage inférieur, un deuxième étage et un troisième.
Et voici que moi je fais venir le déluge, les eaux recouvriront la terre ; ainsi je détruirai, sous les cieux, tout être de chair animé d’un souffle de vie. Tout ce qui vit sur la terre expirera.
Mais, avec toi, j’établirai mon alliance. Toi, tu entreras dans l’arche et, avec toi, tes fils, ta femme et les femmes de tes fils.
De tout ce qui vit, tout ce qui est de chair, tu feras entrer dans l’arche un mâle et une femelle, pour qu’ils restent en vie avec toi.
De chaque espèce d’oiseaux, de chaque espèce d’animaux domestiques, de chaque espèce de reptiles du sol, un couple t’accompagnera pour rester en vie.

Méditation

précédente suivante

Mise en route

Et Dieu met Noé en route, alors que la menace plane et que les nuages s’amoncellent. Noé a-t-il le cœur serré devant la colère de Dieu qui va bientôt détruire la Terre ? Sans doute n’a-t-il pas le temps d’y penser : il parcourt sa terre pour trouver les fûts de cyprès que le Seigneur lui a demandé d’utiliser pour l’arche. Il lui faut alors s’improviser ingénieur et architecte. Et peut-être aussi biologiste, zoologue et vétérinaire pour toute cette ménagerie… Quelle activité ! Il va falloir faire tenir dans l’arche un petit reste de toute la Création dans cette Terre en miniature que sera l’arche. C’est à l’échelle d’un village que va se ramener pour un temps la vie de l’immense Création, avec ses animaux surprenants et ordinaires, petits et grands, beaux ou laids, amis ou ennemis, réunis en une seule communauté, embarqués dans le même navire. Ne serait-ce pas déjà un accomplissement de ce qu’Isaïe entrevoyait pour des temps lointains, quand il prophétisait qu’au jour du Seigneur « le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble ; la vache et l’ourse auront même pâture ; le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage » ?*
Alors qu’Il semble déclarer la guerre à toute vie, le Seigneur donne en réalité aux vivants l’occasion d’expérimenter la paix à laquelle la Création aspire. Alors que Noé, mis en route par son Seigneur qui lui confie un projet fou, se démène pour le mener à bien, le Créateur de toute vie lui donne déjà d’entrevoir la paix, le bien le plus désirable.

* Is 11, 6-7
Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média


Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Il reste 1500 caractères)

90 commentaires

Après le déluge d'eau, le déluge de feu ? ; nous en avons les moyens et notre "sagesse" actuelle n'est pas bien grande...

Par Laurent Luc 19 juin 2017 à 8 h 45 Répondre à ce commentaire

Merci frère Marie-Augustin pour ces paroles fortes, ces rappels à l'Ecriture Sainte qui sont d'une brûlante actualité et résonnent dans notre quotidien. D'un côté nul n'est impossible à Dieu et de l'autre côté nous devons par notre Baptême aider à un monde meilleur.

Par Gigi 7 juin 2017 à 8 h 08 Répondre à ce commentaire

Il me semble que ce texte est très actuel dans l'appel de Dieu à vivre ensemble dans la diversité pour découvrir la richesse de chacun. Seul son Esprit de Pentecôte en nous peut nous aider à y travailler au quotidien dans l'écoute respectueuse, le dialogue ouvert et avec l'espérance de voir s'épanouir lentement la paix à laquelle nous aspirons tous. Merci Seigneur de nous combler de ta présence qui nourrit notre espérance.

Par Nicole Beaudet 7 juin 2017 à 4 h 40 Répondre à ce commentaire

Merci frère Marie-Augustin, votre méditation me donne un éclairage bien différent sur l'arche de Noé.
Comme cela devait être bien difficile de faire cohabiter tant d'animaux différents, amis ou ennemis, beaux ou laids.
Et de plus cela dans la paix.
Cela donne bien à réfléchir, si différents mais dans la paix.
Si nous pouvions, nous aussi, les humains, si différents, beaux ou laids, pauvres ou riches, blancs ou noirs, jeunes ou vieux,
si nous pouvions aussi nous accepter tels que nous sommes, dans la paix avec nos différences, car Dieu nous a créé ainsi.
Sachons être plus tolérant et essayons de favoriser les échanges, les dialogues, car chacun a quelque chose à apporter à
son prochain, car chacun est unique aux yeux de Dieu.
Heureuse de vous retrouver dans cette marche !!

Par monette 6 juin 2017 à 18 h 52 Répondre à ce commentaire

Monette,très contente de vous retrouver,j,ai beaucoup pensé à vous dans vos épreuves...Que l,Esprit Saint nous fortifie et nous rassemble encore dans cette Marche dans la bible....permettez moi de vous embrasser...

Par Penelope 6 juin 2017 à 19 h 24

Dieu parle. Noé se tait et obéit. Il prépare l'arche qui deviendra le lieu de paix.

Et si les humains pouvaient imiter Noé ! comme la vie serait belle.

Par DELORME Marie 6 juin 2017 à 15 h 59 Répondre à ce commentaire

très beau texte qui montre une fois de plus la sensibilité, la patiente et la miséricorde de notre Dieu.
mais parallèlement à cela je me pose une question : d'où vient il qu'après le déluge le monde ce soit encore perverti? notre Dieu a le pouvoir de faire disparaitre le mal, pourquoi ne le fais t il pas.

Christiane

Par christiane 6 juin 2017 à 15 h 42 Répondre à ce commentaire

"Notre Dieu a le pouvoir de faire disparaître le mal, pourquoi ne le fait-il pas ?" :
Notre Dieu n'est pas dans la toute puissance, il ne s'impose pas de force, il se propose, il nous implore, il s'adresse à notre coeur. C'est pourquoi il nous donne de faire l'expérience de la paix pour nous donner envie de vivre de cette paix qu'Il nous propose. A nous d'être des artisans de paix, chaque jour, partout où nous passons. A nous de répandre la paix, la bienveillance, l'attention à l'autre, l'écoute, la bonne humeur...
Nous sommes les intermédiaires dont Dieu a besoin pour établir son Royaume.
A nous de suivre Jésus, de l'écouter, de suivre la voie qu'Il nous indique.
A nous de faire Sa volonté.
C'est cela notre mission d'Homme mais une mission que nous avons la liberté d'entreprendre, ou non.
A chacun de faire chaque jour son petit possible. Et c'est déjà énorme.

Par Marido 6 juin 2017 à 16 h 14

Beau texte qui m'amène à poser une question qui découle de certaines interprétations de ce passage de la Bible: y aura-t-il une fin du monde?

Par Djidohokpin Emile 6 juin 2017 à 13 h 23 Répondre à ce commentaire

Terre te faudra-t-il retourner à la case départ? Terre tu cries ton mal de tes entrailles. Terre tu te souviens de quel chaos tu sors? Seigneur Dieu de l'univers, en toi je place bien haut, mon espérance , n'es-tu pas la Source de toute vie. La Source de l'arbre du bien et du mal. Terre nouvelle portant colombe, bienvenue!

Par DENISE BROUILLETTE 6 juin 2017 à 13 h 05 Répondre à ce commentaire

Très très bien toutes ces retrouvailles avec x ou y..mais une très grande bienvenue aux nouveaux et à ceux qui ne s'expriment jamais..tout en retrouvant avec très grand plaisir les textes et méditations ..
Amitiés fraternelles
René -Jules

Par Bannier René 6 juin 2017 à 11 h 45 Répondre à ce commentaire

C'est avec joie que je vous retrouve tous et que je fais connaissance du frère Augustin, nos rencontres m'ont manqué.
Que chacun de nous prenne le temps d'écouter au travers de ces méditations la voix du Seigneur qui lui fait connaître ses chemins et qu'il ait force et courage pour les suivre !
En route !

Par WATHELET 6 juin 2017 à 11 h 09 Répondre à ce commentaire

malheureusement, l'homme n'a pas mis la paix ni l'harmonie dans la Création qu'il n' jamais tant malmenée. C'est dans son coeur que la Paix doit s'instiller profondément.

Par Haertig 6 juin 2017 à 11 h 02 Répondre à ce commentaire

C est un très beau texte qui montre la puissance de dieux à son pouvoir de tout façonner et de faire une terre à son image et que tout est possible pour lui pour nous c est la même chose si dieux est dans notre coeur et notre maitre Amen

Par CORNUOT Denis 6 juin 2017 à 10 h 29 Répondre à ce commentaire

Merci frère de nous remettre en route avec l'esprit de pentecôte

la Paix comme il est important ce geste de la Paix chaque dimanche

ce qui m'est arrivé dimanche échanger ce geste de paix avec un cousin que je ne voyais plus depuis des année

pas facile mais Heureux

Par Alberte 6 juin 2017 à 9 h 09 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette méditation. je suis contente de recevoir "Marche dans la bible". Par contre, comme il est certain que ces récits sont métaphoriques, j'aimerais bien que la méditation explique un peu mieux la signification de tout ça.
merci de me lire.
andree anne.

Par andree besner 6 juin 2017 à 3 h 26 Répondre à ce commentaire

Un grand salut à tous , moi je vois la détresse de Dieu pour son peuple, un Dieu qui est qu'Amour et qui veut le bien de l'homme il demande à Noé de chercher chaque espèces d'animaux par paires pour recréer c'est qu'il veut que nous soyons à son image et à sa ressemblance ....

Par honoré marie-noëlle 5 juin 2017 à 22 h 36 Répondre à ce commentaire

Bonsoir. Merci pour votre retour. Je me sens moins seule ce soit.

Par sonia 5 juin 2017 à 22 h 28 Répondre à ce commentaire

Cher Frère Marie-Augustin, il serait peut-être bon pour éclairer vos lecteurs, je dirais même honnête, de préciser si ce texte doit être pris à la lettre sur le plan historique ou si c'est une belle parabole pour exprimer la foi de ceux qui l'ont écrite.

Par Philippe 5 juin 2017 à 22 h 05 Répondre à ce commentaire

Evidemment que ce sont des récits mythologiques (la preuve : Noë a 600 ans). Mais ils ne sont pas seulement des essais d'explications du monde, mais ils ont aussi un sens spirituel : la relation de Dieu avec les hommes, autrement dit la foi, à titre individuel et à titre collectif (mon avenir et celui de l'humanité), car la foi conditionne nos vies ("Il te sera fait selon ta foi").

Par Antoinette G 6 juin 2017 à 9 h 16

Chers frères et soeurs dominicains (es), chers vous tous Je suis très heureuse de vous retrouver :ma chère Brig, Gaby, Fred, Audrey, Paul et tous les autres, sans oublier mon cher petit frère frondeur avec lequel, je partage les mêmes réticences à l'égard d'un Dieu qui punit, qui détruit. Quelle horreur !
Merci mon cher Bernard pour tes commentaires, pour ton franc-parler, je te trouve en pleine forme !
C'est un vrai plaisir de te retrouver. C'est l'Esprit de Pentecôte qui est à l'oeuvre !

Merci à tous pour vos commentaires et que le Seigneur nous fasse connaître "ses chemins",
qu'il nous guide et prenne en pitié notre pauvre monde meurtri par la folie des hommes.

Bonne soirée à tous dans la paix de Dieu.

Votre soeur en Christ, Marie Jeanne

Par Marie Jeanne 5 juin 2017 à 21 h 46 Répondre à ce commentaire

Ah, chère Marie Jeanne, grande sœur sur le chemin, nous voici embarqués avec toi dont j'attendais impatiemment le commentaire. C'est un grand bonheur de reNOuEr avec toi, avec celles et ceux que tu cites et avec tou(te)s les autres.
Merci pour tes mots toniques et généreux.
Dépassons les réticences que nous éprouvons à l'égard d'une vision bien archaïque de Dieu. Que le mot "arche" évoque plutôt pour nous l'archi-généreuse et archi-fidèle tendresse de Dieu, soucieux de son peuple et nullement sujet à des sautes d'humeur ou à des instincts vengeurs comme les textes anciens voudraient nous le faire croire.
Ne cherchons pas non plus, comme d'aucuns parmi nous semblent l'envisager, une interprétation historique de ce mythe diluvien.
L'essentiel est dans la bonté du Père-Mère créant le monde, l'amour incarné par Jésus et la lumière offerte par l'Esprit Saint.
Donc, déluge de pensées bienveillantes pour toutes et tous !

Par Bernard (Bruxelles) 5 juin 2017 à 22 h 57

Merci à vous pour ces beaux textes bien commentés et cette belle prière à l'Esprit Saint.

Par Emmanuelle 5 juin 2017 à 21 h 38 Répondre à ce commentaire

Bonjour
Je n'avais jamais réfléchi a toute l'énergie que Noé avait du déployer pour mener à bien le projet du Seigneur et combien il fallait qu'il soit ingénieux pour construire une arche grande et solide, cspable d'accueillir toutes les espèces et de résister aux pluies du déluge
Fallait il qu'il recut la force et la guidance de Dieu !
Belle introduction
Merci
ON

Par Nguyen 5 juin 2017 à 21 h 33 Répondre à ce commentaire

Heureuse de vous retrouver communauté Dominicaine et internautes, de pouvoir partager avec vous dans la paix.

Frère Marie-augustin, votre méditation me donne envie de partager cette paix en famille, avec mes voisins et avec l'étranger de passage. Comme Noé qui met tout en œuvre pour construire l'Arche, je voudrai me réconcilier avec tous et toutes, afin que la paix revienne dans notre communauté.
Tant de haine, de violances pourrait être évitées si chacun que nous sommes, pouvions mettre toute notre ingéniosité à construire la paix. l'Esprit Saint donne à tous cette étincelle. A nous de l'atiser pour en faire un feu de joie, d'amour et de paix partagés.
Que l'Esprit Saint veille sur vous.

Par Marilou 5 juin 2017 à 19 h 57 Répondre à ce commentaire

Oui, moi aussi je suis heureuse de vous retrouver.
Quant à Noé, désolée, il y a longtemps que je ne crois plus à l'historicité de cette histoire. Cependant, si elle est dans la bible, c'est que Dieu veut nous dire quelque chose par elle. C'est peut-être Brig qui nous en donne la clef ? Merci Brig.

Par ninon 5 juin 2017 à 19 h 15 Répondre à ce commentaire

TRES HEUREUSE DE VOUS RETROUVER ET DE FAIRE DE NOUVEAU CE CHEMIN DANS LA BIBLE AVEC VOUS CHERS FRERES DOMINICAINS ET AVEC VOUS CHERS INTERNAUTES.
QUE LE ST ESPRIT DESCENDE SUR NOUS TOUS EN CETTE FÊTE DE LA PENTECÔTE ET NOUS COMBLE DE SES 7 DONS.

Par MADDALENA 5 juin 2017 à 18 h 16 Répondre à ce commentaire

PRIÈRE À L’ESPRIT SAINT
Séquence de la Pentecôte
Viens, Esprit Saint en nos coeurs
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, Père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos coeurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

À tous ceux qui ont la foi,
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle.

Amen !

Par fred 5 juin 2017 à 17 h 45 Répondre à ce commentaire

Cette très belle prière, Fred,je la fait mienne, pour ce soir,que l'esprit saint lumière de notre coeur nous guide touse ,dans marche dans la bible,
merci,pour votre petit mot,Bernard, de sympathie, que l'esprit du seigneur vous bénis.

Par brig 5 juin 2017 à 19 h 14

Tellement heureuse de vous retrouver.
Cet hiver j ai marché en Terre Sainte. Notre groupe a ' marché dans la Bible'. Comme cette marche nous fait grandir !!
Merci de nous permettre de rester en marche en étant dans notre environnement quotidien.

Par Myriem 5 juin 2017 à 17 h 06 Répondre à ce commentaire

Je vous remercie pour Cette lecture de la genèse qui me touche très particulièrement, la raison j'ai un neveu de ma sœur qui portais ce nom qui malheureusement est décédé en bas age. La même sœur dont j'ai tant de difficultés a accepter son indifférence vis à vis de moi

Par de Strycker 5 juin 2017 à 17 h 03 Répondre à ce commentaire

Bien le bonjour a vous touse ,heureuse de refaire un petit bout de chemin ensemble, est de vous retrouvez dans l'amour du christ,

Pour moi ,il faut toujours croire qu'au coeur de nos nuits les plus sombres, dans notre monde d'aujourd'hui si perturbé par une telle violences, par l'horreur que l'on peut voir même parfois subir, je prie pour que le soleil se lève, car nous sommes touse porteurs d'une étincelle de paix .
Prions le seigneur que la terre peut - être transformée d'une vallée de larmes en un jardin de Dieu.

Dieu nous appelle du fond des temps,
Dieu nous appelle ses enfants,
Malgré tous nos détours,
Et nos manques d'amour,
Comme un père il nous attend. ...

Par Brig 5 juin 2017 à 16 h 04 Répondre à ce commentaire

Bravo, chère Brig, malgré tout ce qui vous accable et que vous avez déjà eu l'occasion de partager avec nous, vous avez les paroles de l'espérance. Il est bien vrai que le rameau d'olivier balaye le déluge de nos violences.
Soyez bénie pour votre courage communicatif.

Par Bernard (Bruxelles) 5 juin 2017 à 16 h 54

Bonsoir Brig,

Heureuse de vous retrouver sur ce site et d'apprécier vos messages jaillis du fond du coeur,.

Que votre joie de croire rejaillisse sur toute la communauté des internautes !

En union de prières.

Lise.

Par Lise 5 juin 2017 à 21 h 32

Je remercie le Seigneur de permettre de vous retrouver Brig. Vos commentaires simples et profonds m'aident à avancer chaque jours. Que la flamme de l"Esprit nous donne la confiance de Noé!

Par Geneviève 6 juin 2017 à 0 h 05

J'apprécie beaucoup vos enseignements et les commentaires qui les accompagnent! Merci beaucoup pour tout! Mais je dois m''absenter du 9 juin au 30 juin! J'aimerais vous recevoir encore à mon retour! Merci d'avance , ma prière soutient votre apostolat!
Soeur Denise Lafond,s.c.o.

Par Lafond 5 juin 2017 à 15 h 46 Répondre à ce commentaire

Corruption, violence... ces mots ont une particulière résonnance avec ce que nous vivons aujourd'hui! On peut dire qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Mais heureusement pour contrebalancer ce fait, il existe toujours des hommes au cœur pur, des "cherchant" Dieu, comme Noé. Le déluge se présente comme une création inversée, et Noé comme un nouvel Adam. Dieu, en lançant son arc entre ciel et terre, établit une alliance éternelle entre les hommes et lui, renonçant à ne plus user de violence envers eux. Contre les violences présentes dans le monde et dans le cœur de l'homme, nous avons un recours, un défenseur: c'est l'Esprit-Saint promis par Jésus et reçu à notre baptême. "Esprit Saint, donne-nous de percevoir les signes de ta présence et de ton action... Toi qui es lumière, force, paix et joie, nous t'en prions, reste avec nous!"

Par Mamoune 5 juin 2017 à 14 h 04 Répondre à ce commentaire

Pourquoi certains sont ils choisis et d autres détruits par les eaux .Quel est le critère pour choisir .Ou est la justice dans ce projet ?

Par Bage 5 juin 2017 à 13 h 49 Répondre à ce commentaire

Non, ce n'est pas ça. C'est simplement que Noë était le seul qui écoutait la parole de Dieu et y conformait sa vie (relisez le passage). C'est pourquoi il était capable d'entendre l'annonce du déluge et d'exécuter les consignes de Dieu pour préserver l'avenir de la création. Les autres, entièrement livrés à leurs instincts déchainés, étaient sourds et aveugles (et même, ils ont dû bien se moquer en voyant Noë construire son arche). C'est un récit symbolique de ce qui se passe communément : par exemple, actuellement, ceux qui nient les conséquences désastreuses de la société de consommation sur notre planète, donc pour notre avenir aussi , parce qu'ils ne veulent pas remettre en question leur mode de vie.
Un autre exemple, ce sont les gens prisonniers d'une addiction, qui se bouchent les yeux et les oreilles tant qu'ils peuvent continuer, jusqu'à la catastrophe finale. Dieu ne peut pas nous sauver contre notre gré !
Mais ce récit montre aussi une évolution dans la représentation de Dieu : parce qu'à la fin, il dit qu'il renonce à tout jamais à la tentation de détruire sa création. Autrement dit, il assume de nous avoir fait libres, donc libres aussi de mésuser de notre liberté. Il fait confiance aux hommes de bonne volonté pour faire ce qu'il faut pour préserver la vie. Et c'est bien ce qui se passe, puisque de plus en plus de gens changent leur comportement et s'opposent aux diktats du tout financier.

Par Antoinette G 5 juin 2017 à 15 h 24

L'ARCHE de NOE ! Me fait penser à l'ARCHE de Jean Vanier à laquelle j'appartiens.

Contenu riche à exploiter pour notre vécu quotidien : personnes très différentes amenées à faire Communauté.

Votre beau commentaire sera partagé en Communauté et traduit en langue locale pour les personnes accueillies qui ne comprennent pas le français.

Gilberte

Par ILBOUDO Gilberte 5 juin 2017 à 12 h 37 Répondre à ce commentaire

Le texte "Mais, avec toi, j’établirai mon alliance. Toi, tu entreras dans l’arche et, avec toi, tes fils, ta femme et les femmes de tes fils. "

Ma question : Noé n'aurait-il pas eu de filles ? A moins que défavorisées par rapport à leurs frères, celles-ci ne restent à terre ? Où vont les gendres ? Les belles-filles, elles, semblent avoir plus de chance . Sélection culturelle ?

Par Jacqueline 5 juin 2017 à 11 h 54 Répondre à ce commentaire

C'est parce que dans les sociétés claniques (et encore de nos jours), les filles mariées ne font plus partie de leur famille d'origine, elles sont intégrées à la famille de leur mari. Et même avant, à cause de ça, elles ne sont pas comptées au nombre des enfants. C'est un trait culturel.

Par Antoinette G 5 juin 2017 à 15 h 32

Adam et Eve n'avaient pas non plus de filles apparemment. il n'en est jamais question .

Par louison 5 juin 2017 à 22 h 21

l’obéissance de Noé qui suit les instructions du seigneur me fait penser à Marie qui lors des noces de cana dit aux serviteurs "faites tout ce qu'il vous dira"......et vous verrez tout ira bien.

Par Fanch 5 juin 2017 à 11 h 39 Répondre à ce commentaire

c'est bien pour cela que nous prions Dieu d'étendre la paix partout dans le monde; est-ce suffisant de le prier, faut-il autre chose, car au vu de tous ce qui se passe de mal sur terril nous semble que le créateur rest sourd à nos demandes;"enlever le coeur de pierre de certain pour y mettre un coeur de chair, aimant et doux.

Par penelope 5 juin 2017 à 11 h 26 Répondre à ce commentaire

"Un an après le déluge" résumera ma réflexion au moment où j'éprouve surtout la joie des retrouvailles avec notre communauté d'internautes. En effet, j'ai eu la surprise de découvrir les messages pleins de compréhension de Gaby et de Fred, réagissant à mon commentaire... posté le 17 mai 2016, il y a plus d'en an !
Oui, après le flot d'imprécations contre les incohérences de la Bible, dont je ne me suis pas privé, après ce torrent de révolte contre des Écritures belliqueuses prétendant exprimer le cœur de Dieu, après avoir assumé mon rôle de "frondeur" (merci, bien chère Marie Jeanne, pour ta façon si tendre de me qualifier de la sorte), je range mes armes devant la misère de l'humanité engluée dans sa violence. Je vois l'Esprit Saint à l'œuvre dans nos vies, par les détours les plus inattendus.
Je brûle de marcher comme les disciples d'Emmaüs, confessant leur désarroi, méconnaissant la présence du Christ à côté d'eux, mais subjugués par les explications que Jésus leur donnait de tout le cheminement de l'Ancien Testament.
Alors, le déluge ourdi par Dieu... ?! Ne serait-ce pas une sorte d'humour absurde dont se délectent nos grands frères juifs ? Par un bel artifice de pensée jouant avec les contradictions, les dommages causés par notre humanité sont lavés à grandes eaux par un Créateur semblant renier son œuvre comme un enfant casse son jouet indocile.
Devant tant de subtilités énigmatiques, je jette l'éponge, ou plutôt je l'emploie à essuyer les larmes d'autrui, si possible.

Par Bernard (Bruxelles) 5 juin 2017 à 11 h 18 Répondre à ce commentaire

Cher Bernard,
A mon avis, et comme d'autres l'ont dit, cette histoire de Noë est plutôt réconfortante. L'humanité a souvent paru courir à la catastrophe , mais toujours, des hommes de bonne volonté se sont levés en faveur de la vie. Dieu ne peut pas nous sauver contre nous-même, mais il nous incite inlassablement à choisir la vie. En gardant son alliance, nous pouvons survivre aux catastrophes (devise de la ville de Paris;: "Fluctuat nec mergitur, elle flotte et ne coule pas").
Il y a un livre d'Emmanuel Robles dont le titre (tiré d'une citation d'Anouilh) est : "Cela s'appelle l'aurore", c'est à dire quand la vie renaît sur des ruines fumantes. Dieu est miséricordieux.

Par Antoinette G 5 juin 2017 à 11 h 53

Je vous recommande le livre de Marion Muller-Collard, théologienne protestante, qui a écrit sur le thème de Job "L'autre Dieu".

Par Antoinette G 5 juin 2017 à 13 h 09

Merci, chère Antoinette, de prendre la peine de commenter ces textes en les mettant en perspective.
Mais il reste cette incongruité proprement anthropomorphique qui fait de Dieu une sorte de marionnettiste, concluant un jour que "tout cela est très bon", considérant brusquement que tout a foiré et qu'il faut tout replonger dans les limbes (sauf quelques élus), et décidant, tout compte fait, que la création mise à mal doit quand même perdurer.
Quelle girouette dans l'esprit des scribes de l'Ancien Testament !
Mais oups ! J'avais annoncé que je ne lancerais plus de fronde sur ce réseau pacifique, soucieux avant tout de laisser l'Esprit Saint à l'œuvre...

Par Bernard (Bruxelles) 5 juin 2017 à 17 h 08

Moi aussi je suis très contente de la reprise de Marche dans la Bible.. Je vais reprendre ce que je disais à propos de cette histoire de Noë. D'abord, c'est un mythe pour expliquer la formation des océans, mais il y a une signification plus profonde.
La vie sur terre est toujours menacée par la corruption, car nous avons une tendance à l'insouciance. Tant que nous ne sommes pas personnellement atteints, soit au niveau individuel, soit au niveau collectif, nous sommes enclins à rester au niveau matériel, à ne pas vouloir voir ce vers quoi nous nous dirigeons. "Après moi le déluge" est la maxime de qui se sent impuissant et se replie égoïstement sur son pré carré. Or, ce n'est pas du tout ce que Dieu nous demande. Comme Noë, il nous faut vivre dans l'écoute de sa parole pour être capable d'entendre la menace de destruction de notre fait, et d'agir diligemment dans le but de la préservation de la vie.
En effet, nous sommes tous dans le même bateau. En travaillant à notre sauvegarde par la réceptivité à la parole de Dieu, nous sauverons non seulement nous-même, mais la vie sur terre. Je pense au très long combat des écologistes pour faire évoluer les consciences et modifier les comportements. De même pour les bâtisseurs de paix, quel travail pour retisser des liens sur l'engloutissement de la vie antérieure Idem pour ma vie personnelle : c'est par l'Alliance dans l'action sous la conduite de Dieu et avec les autres, que j'en sauverai l'essentiel, le germe potentiel de vie.

Par Antoinette G 5 juin 2017 à 10 h 46 Répondre à ce commentaire

ce texte est d'actualité comment envisager une paix dans ce monde plein de violence et souvent au nom de Dieu ....

Par maminette 5 juin 2017 à 10 h 44 Répondre à ce commentaire

Bonjour , je n'ai pas trouvé d'autre moyen pour vous avertir de mon changement d'adresse e-mail:
ce n'est plus :
nicoledurup@sfr.fr
mais :
nicoledurup@orange.fr
Merci,
Et merci également pour les méditations.
Bien cordialement
Nicole

Par Durup Nicole 5 juin 2017 à 10 h 30 Répondre à ce commentaire

Chers amis,

cette histoire du déluge ne me rassure pas. Aujourd’hui, tout est comme hier.
Le monde actuel est à l’image de l’opinion de Dieu.
« Tout être de chair avait une conduite corrompue.
Dieu dit à Noé : « Je l’ai décidé, c’est la fin de tout être de chair !
À cause des hommes, la terre est remplie de violence. Eh bien ! Je vais les détruire… »

Quand je pense à ma pauvre vie,
je me demande parfois si j’aurais eu droit à un petit cagibi dans l’arche de Noé.
Ma barque se remplit régulièrement de l’eau de toutes les vagues environnantes.
Jusqu’à mettre le doute dans mon cœur,
à propos du monde, et à propos de moi-même.
Et puis j’ai déjà tellement souqué ferme dans toute mon histoire de vie,
pour essayer d’accepter la tendresse de du Père.

Mais l’eau ne m’engloutira pas.
Heureusement, Jésus est présent dans ma barque, comme avec chacun de nous.
Son pardon et sa Présence, et la Paix que le Fils nous procure
sont devenus les clés de notre guérison.

Alors, je me sentirai peut-être même invité par mon prochain à monter dans l’arche de Dieu.

Bonne journée à tous, vraiment.

Par Paul (Belgique) 5 juin 2017 à 10 h 26 Répondre à ce commentaire

Merci Paul pour cette méditation, c'est le message qu'il me fallait pour aujourd'hui.

En union de prières.

Lise.

Par Lise 5 juin 2017 à 10 h 38

Merci, Lise !

C'est avec une joie sincère, comme la flamme d'une bougie,
que je retrouve les échanges de notre petite communauté cybernétique...
Merci à vous, frères Dominicains pour avoir créé et donné vie à cet espace.

Je souhaite du fond de mon cœur que nos dialogues nous permettent
de nous réjouir ensemble de la Paix que le Fils nous donne,
au milieu de toute la pression des bouleversements
que nous connaissons, chacun de nous,
où que nous soyons dans le monde.

Cette Paix est vitale, en nous et entre nous.
Elle nourrit nos efforts et comble nos pauvretés.
Elle est la nourriture de la marche du monde...

Bonne soirée, vraiment.

Par Paul (Belgique) 5 juin 2017 à 17 h 09

DEPUIS que le monde existe s'il y a une chose que le Créateur a bien désirée pour l'homme c'est bien de vivre heureux sur cette terre tout en ne s'y attachant pas aux réalités de ce monde ici bas....Depuis mon enfance je me souviens que la radio ne parlait que de guerre 'années 65 (Charles Anderlain depuis Tel Aviv etc.....Evidemment les tentatives de paix corrélées à celle ci échouent toujours...Je me pose la question à savoir serons un jour en Paix sur cette Terre?La probable réponse est dans la question enfin bref...
L'invitation modeste que je suggère aujourd'hui à tous sans exception croyant ou non c'est de rester en contact quotidien avec le maître de la Création par la Prière sans jamais se lasser..:".Frapper " les portes de la Paix s'ouvriront un jour... Si tu crois et que tu affirmes de ta bouche que jésus-Christ est Seigneur et c'est là notre Espérance....D'autant plus que ce message de la paix proclamé à la Pentecôte il y a 2000 ans est toujours d'actualité...Hier encore Fête de la Pentecôte il a encore résonné dans le monde entier à la lecture de l'Evangile..:"La paix soit avec vous!"Bonne fête de la Pentecôte à toutes et à tous !
Que Dieu vous garde de tout mal et vous bénisse...!

Par Daubin 5 juin 2017 à 10 h 18 Répondre à ce commentaire

Espérance pour un monde meilleur .
Merci pour á méditation clair et pleine d'espoir pour Notre terre bien malmené ......

Par Janou 5 juin 2017 à 10 h 16 Répondre à ce commentaire

Merci pour ce beau texte et cette belle méditation pour la reprise de Marche dans la Bible! Ce texte est d'actualité. Le monde a besoin d'une renaissance, d'un nouveau départ. Je me demande toujours ce que pense Dieu de ces personnes qui tuent au nom d'Allah. J'avoue que je rêve d'une nouvelle Arche de Noé pour notre monde gangrené par le terrorisme islamiste: Paris, Londres, Manchester, Berlin, Mali, Nigeria, Syrie, Minnesota, Tunisie, Libye, Égypte... Seigneur vient en aide à notre monde en proie à la violence terroriste. Je te confie tous les victimes d'actes barbares. Seigneur, en ce lundi de Pentecôte, que la puissance de l'Esprit Saint nous aide pour combattre le mal.

Par Gilles 5 juin 2017 à 10 h 14 Répondre à ce commentaire

Nous voici en pleine actualité et ce texte me parait pour la premiere fois aussi clair.Merci.

Par lang 5 juin 2017 à 10 h 09 Répondre à ce commentaire

La paix du Seigneur n'est pas une utopie mais une promesse.

Par Enpassant 5 juin 2017 à 9 h 46 Répondre à ce commentaire

Simplement merci de pouvoir écouter et lire et voir tous les commentaires ...Audrey et Bernard de Bruxelles, eh oui, ne pas toujours s'extasier sur un texte me fait du bien. Ne m'en voulez pas, tous les autres, chacun apportant sa pierre, l'édifice se construit, même un peu de guingois, une ancienne maison, c'est si beau. Bonne et claire et " grâcieuse" journée, ce n'est pas une faute d'orthographe, plutôt encore un merci à l'Esprit Saint, Gaby

Par Gaby 5 juin 2017 à 9 h 31 Répondre à ce commentaire

Merci pour cette reprise ,qui donne sens dans ces temps si sanglants ou je me pose la question de comment sortir de cette guerre fratricide,ce matin ce texte de l'arche de Noe.
il me fait du bien et l'écouté , dans la construction ,Noé doit construire et moi que dois-je construire pour la paix dans ma famille autour de moi , oui je suis sure que le loup et l'agneau peuvent vivre ensemble,mais pour les réunir comment arriver a cela , par quels chemins , celui du coeur bien sur .....a nos coeurs Encore Merci

Par castera 5 juin 2017 à 8 h 58 Répondre à ce commentaire

Réponse à Dominique :

" Prenons le large avec Jésus, sur d'autres rives ..."

Par Tamara 5 juin 2017 à 8 h 55 Répondre à ce commentaire

Le Cénacle est aussi une Arche où sont 'enfermés' les apôtres, apeurés, encore sous le coup et de la mort de Jésus et de
sa Résurrection. Et voilà que Jésus entre et dit : 'La paix soit avec vous'.

Par Myriam 5 juin 2017 à 8 h 50 Répondre à ce commentaire

OUI, la paix entre les hommes est un bien très désirable, le Seigneur avait fait entrevoir à Noé, donc à nous, ce que pouvait être la Paix, comme le disait aussi IsaIe dans sa prophétie...
Alors faudra t il attendre la fin du monde, et le retour final du Christ pour que l'humanité connaisse enfin cette vraie Paix ?
Que le Seigneur aide nos chefs d'états à mettre l'Homme au coeur de leurs soucis pour qu'un peu de paix vienne et reste entre les hommes.
Prions donc TOUS sans relâche pour que cela arrive le plus vite possible pour TOUTE l'Humanité !!!

Par Cl@udio 5 juin 2017 à 8 h 44 Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup pour ce renouveau. Mais n'est-ce pas la vie actuelle. La guerre, les attentats ,les gens mécontents. Mais que faire ?
Cette lecture est tellement bien adaptée a aujourd'hui. C'est aujourd'hui seulement que je la comprend le mieux.
Unissons notre prière et notre force d'espérance. Bonne journée et beaucoup de courage a chacun et chacune.
Emilie.

Par Denise Brodkom 5 juin 2017 à 8 h 38 Répondre à ce commentaire

"Merci, à " Marche dans la Bible".

Lire, relire, l'Evangile, découvrir de nouveau, les textes, est toujours un émerveillement; ainsi qu'un enrichissement culturel.
"La Paix est le bien le plus précieux"...cela ne s'applique t-il pas de nos jours à nos pays bien malmenés. Expérimenter la paix en donnant la même pâture, reste malgré tout de l'ordre de l'utopie.

Bonne journée.

Par Tamara 5 juin 2017 à 8 h 35 Répondre à ce commentaire

"Je viens de comprendre la démarche du notre synode des côtes d’Armor, d'après cette méditation sur l'arche de NOE
"Alors qu’Il semble déclarer la guerre à toute vie, le Seigneur donne en réalité aux vivants l’occasion d’expérimenter la paix à laquelle la Création aspire. Alors que Noé, mis en route par son Seigneur qui lui confie un projet fou, se démène pour le mener à bien, le Créateur de toute vie lui donne déjà d’entrevoir la paix, le bien le plus désirable".
Merci frère pour cette découverte. Comme je dis souvet L'Esprit ne nous quitte jamais, encore Merci

Par Mahé 5 juin 2017 à 8 h 31 Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour cette initiative de "Marche dans la Bible".
je pense que l'histoire de Noé est de l'ordre du mythe : la terre n'a jamais connu cette inondation et l'arche n'a jamais été construite. Est-ce que je me trompe?
La méditation m'a fait penser que nous sommes tous effectivement dans le même bateau : la

Par SPRENGHETTI 5 juin 2017 à 8 h 19 Répondre à ce commentaire

La Paix, le bien le plus précieux. Expérience de confiance en Dieu et joie de l'humain en nous qui connaît l'apaisement.
Que de constance et d'efforts pour maintenir l'équilibre fragile de la Paix

Par Serrano 5 juin 2017 à 8 h 15 Répondre à ce commentaire

Merci de reprendre la route Ca me manquait - Que l'Esprit Saint nous éclaire tous et nous bénisse

Par pascal 5 juin 2017 à 7 h 25 Répondre à ce commentaire

"On ne fera plus de mal ni de violence sur toute ma montagne sainte, car le pays sera rempli de la connaissance de Yahvé, comme les eaux couvrent le fond de la mer," dit encore Isaïe, en ce même passage. La connaissance de Yahvé y est dite don de l'Esprit. Ne repose-t-il pas déjà sur Noé qui "marchait avec Dieu", cet Esprit? Cette paix que vous évoquez, son nom même ne la prophétise-t-elle pas, lui qui signifie repos ou consolation? Alors que la Création est toute jeune, Noé est déjà 'neo', homme nouveau, apportant "une consolation tirée du sol que Yahvé a maudit" selon les mots de son père (Gn 5, 29). Consolation, un mot intimement lié à l'Esprit, le "consolateur". Comme les eaux couvrent le fond de la mer, comme la mer envahit toute terre, la consolation vient par un homme né sur cette terre, qui connaît Dieu, et marche à son pas.
"[D]ans notre travail et le labeur de nos mains" (Gn 5, 29), c'est ainsi que Noé apportera consolation, ce labeur auquel l'homme est astreint depuis qu'Adam a mangé le fruit défendu. La connaissance du bien et du mal est fruit qui mûrit à marcher avec Dieu. Et Noé marche. Noé obéit à Dieu. Il n'a encore rien dit mais ses mains parlent pour lui. "Noé agit ainsi: tout ce que Dieu lui avait commandé, il le fit." (Gn 6, 22). Dieu et sa créature unis dans le même dessein. L'alliance promise déjà se vit.
Merci fr. Marie-Augustin, merci à toute l'équipe! Quel bonheur de reprendre la marche! Cela m'a tant manqué. Sourire et prières pour toutes et tous.

Par Audrey 5 juin 2017 à 7 h 06 Répondre à ce commentaire

Je suis touchée par l'idée de sauver un homme juste et sa famille, ainsi qu'un représentant de chaque espèce d'animaux...
J'aime beaucoup ce récit.

Par BARBE Sylvie 5 juin 2017 à 6 h 19 Répondre à ce commentaire

Reprendre la marche dans la Bible avec nos frères et soeurs dominicains par une croisière en haute mer, c'est tout de même un bon re-commencement.
En route vers cette nouvelle Genèse qu'est le Chemin et la Vérité, pour changer nos vies tout en les conservant - par la grâce de Dieu si subtile dans son Amour pour nous.
Jean Vanier n'a-t-il pas su lire en profondeur l'épisode de l'Arche en reprenant son nom ?

Par Dominique 5 juin 2017 à 6 h 15 Répondre à ce commentaire

Chère Béatrice, chères et chers internautes qui trouvez votre bonheur dans l'évocation de Noé, Je respecte vos convictions et j'apprécie beaucoup vos efforts visant à situer l'aventure de Noé dans le contexte de l'époque et à nous faire partager le message positif qu'on peut élaborer en transformant et en orientant à outrance les éléments de l'écrit biblique. Mais voilà justement le cœur de nos frustrations et de nos vaines interrogations : c'est bien Dieu qui est présenté (de manière blasphématoire, j'insiste et je pèse mes mots) comme un tyran capable de vouloir la mort de toute l'humanité, à l'exception de celui qu'il estime digne de vivre. Ce point de vue complètement déviant au regard des Évangiles mérite tout juste d'être appréhendé par l'exégèse et la critique historique, et ne dépasse guère le niveau des mythes anciens sinon par cette figure courageuse de Noé, naviguant dans les eaux délétères soi-disant imposées par le Très-Haut. On est bien loin du Très-Bas chanté par Christian Bobin, et ce sont de tels prophètes bien contemporains que j'aimerais voir mis en avant dans nos liturgies plutôt que ces écritures soi-disant inspirées qui prétendent nous apprendre le cheminement intime de Dieu dans ses avatars violents et revanchards. Quoi qu'il en soit, bon vent à toutes et à tous.

Par Bernard (Bruxelles) 17 mai 2016 à 21 h 17 Répondre à ce commentaire

Salut Bernard ,
cette histoire de Noé , me fait entrevoir déjà une idée du Baptême , c'est en soi tout porter par le Christ dans sa paix profonde ,
qui est La Parole , ne dit-on pas qu'Elle ne reste pas sans effet ! .Quoi qu'Elle suscite , de l'ancien testament au nouveau , les
deux font une marche dans tout un chacun , dans un monde qui continue à être même pire qu'avant , il nous incombe de trouver dans le oui de Marie , toute la foi et la confiance en Dieu notre Père , pour chercher cette paix du Christ et la donner .
Dieu ayant fait la création parfaite , nous voulant parfaits , j'y vois Sa Miséricorde face à nos péchés d'alors , Jésus devient ainsi le Sauveur de l'humanité tout entière , en nous donnant le choix de chercher , de comprendre , ce qu'Est Sa divinité ,
son Corps , son Esprit , son âme , qui Est l'essence de Dieu .L'Esprit Saint nous enseignera toute chose , sans doute pour que nous soyons tous dans l'unité totale , formant l'Arche mais par le Corps et le sang du Christ .Que tous soient Un .
Merci frère Marie Augustin , l'amour croit tout , c'est l'aliment du Verbe fait Chair ....

Par fred 5 juin 2017 à 7 h 08

je franchis la porte de l'arche et voilà, le déluge commence... les larmes de l'incompréhension. Incompréhension de ce qui se passe, à l'intérieur comme à l'extérieur... Mon frère, ma sœur, ne me reconnaît plus: "ça, c'est pas toi!" Si c'est moi, mais ce n'est plus le moi que vous aviez façonné à votre convenance et à votre volonté. Moi aussi j'ai du mal à me connaître. Pourquoi je ne peux plus faire ce que je faisais avant? Pourquoi on n'arrive plus à se parler? Pourquoi on ne se comprend plus? Pourquoi je n'arrive plus à... Je ne coupe pas les ponts, mais plutôt je m'aperçois qu'il n'y en a pas. Comment en construire? Plus mes murs tombent, plus je suis vulnérable, et plus le fossé se creuse... Mon arche part à la dérive, portée par les flots, et s'éloigne du rivage et des miens...

Par nessy 17 mai 2016 à 18 h 34 Répondre à ce commentaire

Il nous faut vivre selon l'Esprit : cet Esprit d'amour qui au plus profond de nous, nous fait renaître, nous fait devenir juste et nous conduit à la sainteté. Que l'Esprit Saint, Esprit d'Amour du Père pour chacun d'entre nous, soit à l'oeuvre en notre humanité pour qu'il y ait sur notre terre de plus en plus de Noé fidèles à l'alliance avec le Seigneur. Que l'Amour, la miséricorde, la justice habitent en chacun de nous. En UDP

Par Jean-Louis 17 mai 2016 à 17 h 11 Répondre à ce commentaire

La personne a corrompue sa terre intérieure en lui faisant violence, comme on peut épuiser une terre à jardin en abusant d'elle. Cette personne a perdue le lien avec tout ce qui est vivant. Dieu réagit par une violence nommée destructive... mais à voir son agir, cette violence semble me dire prendre en charge, prendre soin pour protéger, améliorer le sort pour redevenir une terre productive de vie. «tu te feras une arche de telle manière...avec...et tu amèneras...» Ainsi, bien protégée, tu recevras la pluie qui lavera toutes violences de ta terre intérieure , puis sous l'arc-en-ciel, signe d'alliance , tu te retrouveras «mâle et femelle» épousée par et avec l'Éternel, dans un jardin , paradis de fécondité et d'amour agapè. Tu retrouveras le lien, la communion avec l'ensemble des vivants. Avec Dieu trinitaire, notre terre intérieure devient «abondance de vie».

Par Henriette 17 mai 2016 à 16 h 03 Répondre à ce commentaire

Tant que nous restons fidèles à Dieu, rien ne pourra nous atteindre, et Dieu accomplira l'oeuvre qu'il a commencé en nous. Tout comme noé à trouvé grâce aux yeux de Dieu, nous avons aussi trouvé a ses yeux au travers de son fils jésus, Dieu nous donne toujours ses plans,ses directives dans nos vies, si nous voulons marcher avec lui,être a son écoute. Avec toi mon dieu je suis en sécurité petite serviteurs de la miséricorde

Par brig 17 mai 2016 à 10 h 58 Répondre à ce commentaire

Bonjour Brig Très heureuse de vous retrouver parmi nous.Bonne journée.

Par Marie-Agnes 17 mai 2016 à 11 h 57

Bonne journée aussi a vous Marie -Agnès, et belle meditation avec noé, fraternellement

Par Brig 17 mai 2016 à 13 h 19

Sans doute Est-ce pour cela que dans le livre d'Osée , on retrouve ceci : Je te fiancerai à moi pour toujours . La simplicité , la vérité de tout un chacun en Dieu , dans un désert fait de tentations qui industrialise les êtres humains , la terre , le ciel , les animaux , bref , on dénature la création du Seigneur , qui est coupable ! Il nous reste donc ce cœur que Jésus nous montre ; le sien qui est chemin et vérité , rendre gloire à Dieu , vivre sa Présence par l'Esprit Saint ... Notre foi est fondée sur le respect , la morale , le partage , l'unité , ainsi tout va par deux : Nous sommes donc dans un exil invisible constant à la recherche de l'harmonie avec le projet de Dieu ...L'église visible et invisible de Dieu , dans nos actes vis à vis de nous mêmes consciemment inconsciemment , quel que soit le "déluge " , mettre Dieu au dessus de Tout , le faire connaître par amour de son amour .Bénis le Seigneur , mon âme , n'oublie aucun de ces bienfaits. Exprimer Dieu , n'est pas au dessus de nos portées , il faut juste ouvrir la porte ; quand Il frappe ...Je te fiancerai à Moi ...Quelle patience . Il attend que nous fassions pour Lui ce Qu'il fait depuis toujours POUR NOUS . Un souffle d'amour divin ...Un pain de vie pour tous , c'est La Très Sainte Trinité .Père Fils Esprit Saint ...c'est l'Arche de Dieu AVOIR l'Esprit de Dieu DANS LES SACREMENTS , la foi , la fidélité .

Par FRED 17 mai 2016 à 8 h 01 Répondre à ce commentaire

Juste quelques réflexions matinales... <br>Pour "rester en vie", scande le texte. Dès lors, être "animé d'un souffle de vie" n'est pas assez pour se dire "en vie". C'est leur propre violence qui fait mourir ces hommes à la "conduite corrompue", cette violence qui les coupe de Dieu. Quand bien même ils respirent, déjà ils sont morts. <br>L'arche, vaisseau, 'pont', entre Dieu et Noé, se fait berceau. Dans son ventre de bois, une nouvelle vie est en gestation. Vie de l'alliance avec Dieu. Il n'est de vie - de vie véritable - que par lui, avec lui, en lui. <br>"Rester" en vie, c'est "demeurer" - demeurer avec Dieu, en Dieu. C'est s'ouvrir à lui, s'ouvrir à sa vie, et le laisser faire en soi sa demeure. C'est alors être cet homme, cette femme, en gestation que la mort ne peut atteindre. La vie leur est donnée, la vie est reçue, pour enfin naître à eux-mêmes et pour qu'à leur tour ils la donnent, et la fassent fleurir autour d'eux.

Par Audrey 17 mai 2016 à 6 h 49 Répondre à ce commentaire

Petite question technique: est-il possible de faire des retours à la ligne dans les commentaires? Voyant que sauter des lignes ne fonctionnait pas, j'ai essayé d'utiliser le code <br> mais sans plus de résultat. Mais je n'utilise peut-être pas le bon... Merci, en tout cas, pour ce site magnifique! :-)

Par Audrey 17 mai 2016 à 7 h 00

Bonjour. Trés beau Audrey. merci.

Par sabrina 17 mai 2016 à 9 h 10

Je suis heureuse de vou retrouver Audrey et de participer à LA MARcHE...;, cette marche qui pousse en avant et fait grandir en pensee et ...en sagesse?prieres en pensees pour tous

Par buchin domi 6 juin 2017 à 14 h 21

Merci beaucoup Domi! Très, très heureuse moi aussi de vous retrouver tous et toutes, et de partager la route avec vous et tous ceux qui nous rejoignent cette année! Elle sera riche, ensemble, nul doute!

Par Audrey 9 juin 2017 à 20 h 43

La corruption semble être de tous les temps et conduit à la destruction des hommes, des sociétés, de la terre. Mais de tous les temps aussi des justes se lèvent et s'y opposent. Aujourd'hui nous sommes dans une situation identique, tellement exploitée par les médias qu'elle est plus dévastatrice que le déluge de Noë. Que sont la poignée d'hommes à la dénoncer? Pas plus nombreux ni plus puissants que les passagers de l'arche. Comme Dieu a été à l'oeuvre hier, il l'est de nos jours. Ayons foi en sa clémence, en sa miséricorde. Gloire à Toi, Seigneur, Dieu de l'univers.

Par Maréchal Danièle 17 mai 2016 à 5 h 18 Répondre à ce commentaire

Je puis écouter bien la Parole de la Bíblie. Je pense aussi à ce que Dieu veux de nous, aujourd' hui , de notre terre, de la vie de persoonnes, aussi, corrompue... Merci!

Par Maria do Carmo Sebben Ramos 17 mai 2016 à 2 h 31 Répondre à ce commentaire
voir tous les commentaires